Montélimar. Un lycée dans la tourmente après deux tentatives de suicide

HARCELEMENT Les familles de trois agents du lycée Alain-Borne de Montélimar ont décidé de porter plainte

20 Minutes avec agence
Deux agents du lycée Alain-Borne de Montélimar ont tenté de se suicider en l'espace de 4 mois.
Deux agents du lycée Alain-Borne de Montélimar ont tenté de se suicider en l'espace de 4 mois. — Capture d'écran Google street view

Plusieurs agents du lycée Alain-Borne de Montélimar (Drôme) auraient subi pendant plusieurs mois des conditions de travail particulièrement difficiles, rapporte Le Dauphiné Libéré.

Deux d’entre eux ont tenté de se suicider, en novembre dernier et en ce début du mois de février. Les arrêts maladie et les burn-out se seraient quant à eux accumulés. Trois familles ont décidé de porter plainte.

Les familles dénoncent des pressions et du harcèlement

Elles font état « de pression », « d’acharnement » et de « harcèlement » au sein de l’établissement. Une plainte aurait déjà été classée sans suite en 2021 et de nombreuses alertes auraient été formulées auprès des autorités.

Un quatrième agent, qui ne travaille plus dans le lycée, pourrait prochainement porter plainte lui aussi selon les familles. Le collectif a également à sa disposition les lettres de huit autres employés. De son côté, la région Auvergne-Rhône-Alpes, qui les emploie, a réuni le 18 février dernier un nouveau comité extraordinaire. Il a été décidé de confier à un cabinet indépendant la réalisation d’un diagnostic interne et administratif au sein de l’établissement.