Coronavirus : C’est la fin du masque à la récré pour les écoliers de retour de vacances

ALLEGEMENT Le protocole sanitaire passe du niveau 3 au niveau 2 dans les écoles primaires après les vacances d’hiver : le 21 février pour la zone B, le 28 février pour la A et le 7 mars pour la C

20 Minutes avec AFP
— 
Des enfants dans une école maternelle à Nice, le 31 janvier 2022.
Des enfants dans une école maternelle à Nice, le 31 janvier 2022. — SYSPEO/SIPA

C’est ce lundi la fin des vacances pour les écoliers de la zone B. Pour eux, cette rentrée va surtout être synonyme de nombreux allégements des mesures sanitaires. Grâce à la décrue de la vague Omicron, c’est en effet la fin des masques dans la cour de récréation. Les parents ne seront également plus contraints de leur remplir des attestations sur l’honneur d’autotest. Enfin, les élèves pourront désormais être plus largement mélangés avec des camarades de leur niveau et non plus seulement de leur classe.

Le protocole sanitaire passe du niveau 3 au niveau 2 dans les écoles primaires (maternelles et élémentaires) après les vacances d’hiver des différentes zones (21 février pour la zone B, 28 février pour la A, 7 mars pour la C). Les premiers à rentrer sont les écoliers des académies de Strasbourg, Nancy-Metz, Reims, Lille, Amiens, Rouen, Caen, Rennes, Nantes, Orléans-Tours, Nice et Aix-Marseille. Les collèges et les lycées restent eux au niveau 2.

Un seul test pour les cas contact

Selon ce niveau, « les élèves peuvent être répartis dans une classe correspondant à leur niveau en cas d’absence de leur professeur », écrit le ministère dans la Foire aux questions actualisée sur son site Internet. A la cantine, « la stabilité des groupes est recherchée et, dans la mesure du possible, les mêmes élèves déjeunent tous les jours à la même table dans le premier degré. Il est recommandé d’organiser un service individuel (plateaux, couverts, eau, dressage à l’assiette ou au plateau) ». Par ailleurs, « les réunions avec les parents d’élèves doivent prioritairement être organisées selon un système de prise de rendez-vous, pour éviter un brassage trop important de personnes ».

Enfin, les règles seront aussi assouplies pour les tests, mais dans une semaine. A partir du 28 février, les élèves cas contact ne devront plus en faire trois mais un seul au bout de deux jours. Cet assouplissement concernera l’ensemble des cas contacts dans la population.

Jean-Michel Blanquer a en outre évoqué récemment l’hypothèse de la fin du masque en salle de classe. Selon le ministre de l’Education, les enfants devraient « très vraisemblablement » pouvoir l’enlever « avant la fin de l’année scolaire ».