Clermont-Ferrand : Ce professeur de physique-chimie qui affole les compteurs des réseaux sociaux

INFLUENCEUR Timothée, 28 ans, est prof de physique-chimie dans un lycée de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) et cartonne sur TikTok et Instagram en parodiant ses élèves et collègues

20 Minutes avec agences
— 
Timothée, professeur et influenceur
Timothée, professeur et influenceur — Timothée Curado

C’est une manière pour lui de partager les centres d’intérêt de ses élèves et « se lâcher ». Timothée Curado, 28 ans, est  professeur de physique-chimie dans un  lycée de  Clermont-Ferrand (  Puy-de-Dôme) et « star » des  réseaux sociaux. Il y totalise près d’un million d’abonnés. « Plus de 100.000 sur  Instagram, et plus de 800.000 sur  TikTok », calcule-t-il. « Son credo : se moquer, toujours avec humour et bienveillance, de ses élèves, de ses collègues, mais aussi de lui-même », raconte La Montagne. Le jeune enseignant réalise en moyenne deux  vidéos par jour, le plus souvent depuis sa salle de classe, et ça cartonne.

 











































Voir cette publication sur Instagram

















































































































































































Une publication partagée par@timth_c


 

« Je pense qu’aujourd’hui les élèves ont besoin d’autre chose »

En parallèle, outre s’être présenté au concours de Mister France en novembre, il multiplie les partenariats, avec des marques de  prêt-à-porter, mais « aussi pour les choix des musiques qui accompagnent mes vidéos », explique-t-il à 20 Minutes. Et ses collègues de l’  Education nationale ? « C’est un peu quitte ou double. Certains adorent cette image un peu plus moderne, et pour d’autres, je fais plus le pitre qu’autre chose. » Un groupe de profs s’est même créé (sur  Facebook) pour le critiquer. Idem pour des parents d’élèves, dont certains se seraient déjà plaints auprès du rectorat de ses activités sur Internet lui a fait savoir son inspectrice, « qui est néanmoins restée très compréhensive ».

« En France, on a encore une image des professeurs assez austères, stricts. Je pense qu’aujourd’hui les élèves ont besoin d’autre chose et ils me le rendent bien », estime le tiktokeur qui veut montrer « une autre vision de son métier ». Alors il danse, se met en scène et raconte ses meilleures anecdotes. Son objectif : faire comprendre aux élèves « qu’ils peuvent être eux-mêmes », souligne-t-il dans Ouest-France. Pour lui, « si on ne se sent pas bien à l’école, je ne vois pas comment on peut se sentir bien au sein de la société ».