Affaire Orpea : Les révélations d’un ex-infirmier (psychiatrique) du groupe

SCANDALE Ce mercredi, Brut, partenaire de « 20 Minutes », recueille un nouveau témoignage dans l’affaire Orpea

20 Minutes avec Brut
— 
De nombreux témoignages sont accablants dans l'affaire des Ehpad Orpea
De nombreux témoignages sont accablants dans l'affaire des Ehpad Orpea — Eduardo Barrios / Unsplash

Le scandale provoqué par la sortie du livre-enquête Les fossoyeurs, de Victor Castanet, a été suivi de nombreux témoignages  accablant le groupe Orpea. À ceux-ci vient désormais s’ajouter celui d’un infirmier ayant exercé plus de sept ans dans une des  cliniques psychiatriques d'  Orpea, qui, outre des  Ehpad, gère des maisons de retraite et des cliniques de soins de suite et de réadaptation.

« Du soin au rabais »

Aujourd’hui en procédure judiciaire contre son ancien employeur (qui l’a licencié quelques mois après qu’il a lancé un mouvement de grève), le jeune homme dénonce des conditions de travail anormales : « Un des principaux problèmes, c’était le manque d'effectif. Dans mon service, par exemple, on était deux infirmiers, parfois même un seul, pour 21 patients. Donc si on devait prendre en charge quelqu’un en crise, les 20 autres patients étaient livrés à eux-mêmes. On faisait du  soin au rabais ».

En outre, « on était souvent sollicités pour proposer aux patients des prestations supplémentaires », qui venaient donc gonfler des factures déjà très élevées (de 140 à 365 euros la journée). « Mais on est des soignants, pas des commerçants », s’insurge Frédéric. Découvrez les dérives de certaines  cliniques Clinea qu’il a listées dans cette vidéo de notre partenaire Brut.