Drogues : Plus de 17 tonnes de stupéfiants saisies en 2021 dans les aéroports de Paris

TRAFICS A Paris-Charles de Gaulle, à Orly et au Bourget, les saisies ont augmenté de 64 % par rapport à 2019 alors que dans le même temps le trafic des passagers a baissé de 65 %

20 Minutes avec AFP
Des douaniers à l'aéroport d'Orly à larrivée d'un vol en provenance de Guyane.
Des douaniers à l'aéroport d'Orly à larrivée d'un vol en provenance de Guyane. — JEROME MARS/JDD

Les quantités de drogues interceptées dans les aéroports de Paris sont en très forte hausse. Les services douaniers ont annoncé mardi avoir saisi 17,1 tonnes de  stupéfiants en 2021, et ce malgré une baisse du trafic de passagers de 65 % par rapport à 2019.

Plus de 7.000 saisies ont été réalisées en 2021 dans les aéroports de la capitale et elles « représentent 89 % de plus que l’année précédente » et +64 % par rapport à 2019, soit avant le début de la pandémie de Covid-19​.

Une valeur de 110,4 millions d’euros

Sur les trois aéroports de Paris-Charles de Gaulle,  Orly et du Bourget, les services douaniers de la direction interrégionale des douanes et droits indirects de Paris-Aéroports (DIPA) ont réalisé ces saisies « sur le flux des voyageurs et dans le fret » et elles représentent une valeur de 110,4 millions d’euros.

Dans le détail, « presque deux tonnes de cocaïne ont été captées » en 2021. Cela souligne « la mobilisation des douaniers de la DIPA dans le cadre du plan d’action interministériel de lutte contre le phénomène des "mules" en provenance de Guyane et du plan ministériel de lutte contre le trafic de stupéfiants ».

L’aide précieuse des chiens

Par ailleurs, 1,8 tonne de cannabis a été interceptée pour une valeur de plus de 5 millions d’euros (+39 % par rapport à 2020 et +250 % par rapport à 2019). Pour l’héroïne et le khat, les volumes interceptés sont aussi à la hausse par rapport à 2019, avec des augmentations respectivement de +57 % et +36 %.

Les équipes de maîtres-chiens anti-stupéfiants sont à l’origine de la moitié des affaires réalisées à Orly en 2021 et elles ont détecté à Roissy plus de 450 kg de stupéfiants et près de 3 tonnes de khat.