Puy-de-Dôme : Les habitants d’un village mettent en vente une salle de classe de l'école sur Leboncoin

EDUCATION Une pièce, 35m2, 100.000 euros. Les habitants d’un petit village du Puy-de-Dôme ont mis la salle de classe de l'école en vente pour protester contre sa fermeture annoncée

20 Minutes avec agences
La salle de classe de Condat-en-Combraille à vendre.
La salle de classe de Condat-en-Combraille à vendre. — Guillaume Legoy

A près de 3.000 euros le mètre carré, ce n’est pas donné. Mais l’annonce est alléchante : « salle très lumineuse, exposition plein sud, 12  tablettes neuves, parquet ancien ciré,  repas locaux cuisinés sur place avec amour, poulailler pédagogique (…) ». Une  salle de classe de Condat-en-Combraille, 400 âmes, dans le  Puy-de-Dôme, est à vendre à 100.000 euros sur  Leboncoin. L’annonce, publiée par des habitants, est évidemment symbolique. C’est un appel à l’aide après la décision de l’inspection académique de la fermer, raconte  France 3 Auvergne-Rhône-Alpes. «   L'école, c’est le cœur du village, beaucoup de choses gravitent autour », souligne Guillaume Legoy, adjoint au maire, agriculteur, et parent d’élèves qui craint que cette classe en moins ne décourage les familles à s’installer dans la commune.

Des tracts et une vidéo sur Youtube

L’école est en Regroupement pédagogique intercommunal avec Saint-Avit. La fermeture de la petite section impliquerait donc seulement deux classes en septembre prochain, dont une avec quatre niveaux des plus petits au CE1, détaille France Bleu. « Avec la  crise sanitaire, certains souhaitent quitter les grandes villes pour s’installer dans des communes plus rurales comme la nôtre, mais la première question qu’ils posent concerne l’école », se désole Guillaume Legoy. 

Donc les parents se démènent, constate La Montagne : ils ont distribué des tracts, disséminé leurs arguments sur le bord des routes, et ont même publié une vidéo sur  YouTube mettant en scène les enfants et les enseignants jouant leurs propres rôles, afin de faire plier l’inspection d’académie.