Seine-Maritime : Des cas de grippe aviaire confirmés par la préfecture dans le département

VIRUS Deux cas d’influenza aviaire hautement pathogène H5N1 (grippe aviaire) ont été signalés en Seine-Maritime et un autre dans la Manche

20 Minutes avec agences
Des milliers de volailles ont été abattues pour enrayer la grippe aviaire.
Des milliers de volailles ont été abattues pour enrayer la grippe aviaire. — Tristan Reynaud/SIPA

Le premier a été détecté dans une basse-cour, dans la commune de Grainville-la-Teinturière, à une quinzaine de kilomètres à l’Est de Fécamp. Le deuxième concerne un élevage de La Bellière, à côté de Forges-les-Eaux. La préfecture de Seine-Maritime indique que « deux cas  d’influenza aviaire hautement pathogène H5N1 viennent d’être confirmés » dans le département, rapporte  Paris Normandie.

Pour éviter que l’épizootie ne se propage, les deux foyers ont été « dépeuplés », autrement dit les volatiles ont été abattus, les 4 et 5 février. Les exploitations ont également été « nettoyées et désinfectées ».

Eleveurs et particuliers du secteur appelés à la plus grande vigilance

Un arrêté préfectoral a été pris pour définir une zone de contrôle temporaire. Elle concerne 62 communes du pays de Caux, dans lesquelles les oiseaux sensibles vont être surveillés de près. Eleveurs et particuliers du secteur sont appelés à la plus grande vigilance. La préfecture leur demande de mettre leurs volailles à l’abri et de contacter la direction départementale de la protection des populations (ddpp@seine-maritime.gouv.fr) « en cas de mortalité et de signes cliniques anormaux ».

Un troisième cas normand de grippe aviaire a dans le même été officialisé, indique Ouest-France. Dans la  Manche cette fois. ​Un Tadorne de Belon malade a été repéré à Saint-Jean-le-Thomas, fin janvier. Des analyses ont été pratiquées et ont confirmé une contamination à l’influenza aviaire. 

Selon un dernier recensement du ministère, la France compte 328 foyers dans des élevages, dont 218 dans les Landes, au cœur du pays du foie gras, où des abattages massifs ont été organisés.