Gonesse : La mairie encadre les mariages et peut décider de les annuler en cas de débordements

INCIVILITES Les futurs époux doivent faire respecter certaines règles lors du cortège

20 Minutes avec agence
Les mariés ne doivent pas non plus se présenter avec plus de 15 minutes de retard à l’hôtel de ville.
Les mariés ne doivent pas non plus se présenter avec plus de 15 minutes de retard à l’hôtel de ville. — StockSnap / Pixabay

Comme d’autres villes du Val-d'Oise,  Gonesse a mis en place un règlement pour encadrer les  mariages, suite directe  d'un arrêté municipal pris en décembre dernier. Ainsi, les futurs époux doivent signer le document s’ils veulent célébrer leur union à la mairie. Ils s’engagent notamment à faire respecter certaines instructions lors du passage du cortège en ville.

Exit les confettis, pétards ou lanternes

Les déploiements de drapeaux ou pancartes sont désormais interdits, tout comme « les jets de riz, de confettis, l’usage de pétards et d’engins fumigènes, les lâchers de pigeons, ballons et lanternes ». Par ailleurs, si les mariés se présentent avec plus de 15 minutes de retard à l’hôtel de ville, ils s’exposent à l’annulation de la cérémonie.

Dans son arrêté, le maire (PS), Jean-Pierre Blazy, invoque des « débordements » et des « troubles à l’ordre et salubrité publics » lors de précédents mariages. Le respect du Code de la route et les coûts engendrés par le nettoyage des voies après les festivités font également partie des arguments avancés.