Affaire Delphine Jubillar : Arrêt des fouilles près de la ferme brûlée, les gendarmes continuent les recherches sur d’autres secteurs

ENQUETE Dans l’enquête sur la disparition de Delphine Jubillar, les fouilles entreprises près de la fameuse ferme brûlée de Drignac n’ont rien donné. Mais les gendarmes poursuivent leurs recherches dans d’autres secteurs des environs

H.M.
— 
Les fouilles poussée pour tenter de retrouver le corps de Delphine Jubillar à Cagnac-les-Mines ont débuté le17 janvier 2022.
Les fouilles poussée pour tenter de retrouver le corps de Delphine Jubillar à Cagnac-les-Mines ont débuté le17 janvier 2022. — F. Scheiber - AFP

Les détecteurs de métaux en quête d’un téléphone jamais retrouvé n’ont rien décelé, les chiens n’ont pas marqué. Les vastes recherches entreprises depuis le 17 janvier au hameau de Drignac, à Cagnac-les-Mines, pour retrouver le corps de  Delphine Jubillar n’ont rien donné. Les gendarmes et militaires spécialisés ont levé ce vendredi l’important dispositif qui se concentrait depuis deux semaines autour de la fameuse ferme brûlée. Mais « les recherches se poursuivent dans d’autres secteurs des environs », indique une source proche de l’enquête à 20 Minutes. Et les  gros moyens​ spécialisés déployés restent pour l’heure sur place.

Le choix de fouiller en premier les alentours de la ferme de Drignac était guidé par les déclarations qu’aurait faites Cédric Jubillar, le mari de la disparue et suspect n° 1 des enquêteurs, à un codétenu. Le plaquiste de 34 ans aurait dit à son confident d’un jour avoir enterré le corps de son épouse dans un endroit peu profond dans le secteur de Drignac.

Fausse piste ?

Le mari, qui clame son innocence, aurait-il volontairement lancé les gendarmes sur une fausse piste ? C’est une des thèses de l’avocat de la cousine de Delphine Jubillar, qui n’a jamais caché le scepticisme des proches concernant Grignac.

Delphine Jubillar s’est volatilisée de son domicile de Cagnac-les-Mines dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020, en plein confinement. Son mari Cédric a donné l’alerte à 4h10 du matin. Aucune trace de l’infirmière n’a été retrouvée depuis.