Roubaix : Les poupées sans visage de la police municipale font réagir

FAIL Les followers de la page Facebook de la police municipale de Roubaix ont relevé l’utilisation d’une illustration rappelant un passage de l’émission « Zone interdite »

Mikaël Libert
Illustration utilisée par la police municipale de Roubaix.
Illustration utilisée par la police municipale de Roubaix. — Facebook
  • Dimanche dernier, M6 a diffusé un « Zone interdite » sur l’islam radical en partie tourné à Roubaix.
  • Une séquence montrant des poupées sans visage vendues dans un magasin à fait vivement réagir.
  • Quelques jours plus tard, c’est une illustration de policiers sans visage utilisée sur Facebook par la police municipale qui interpelle les internautes.

Le reportage de Zone interdite sur l’islamisme radical,  tourné en grande partie à Roubaix, n’en finit pas revenir sur le devant de l’actualité dans cette ville du Nord de 98.000 habitants. Jeudi, c’est le community manager de la page  Facebook de la police locale qui en a remis une couche bien malgré lui.

Comme 20 Minutes l’avait déjà relevé dans un précédent article, la page Facebook de la police municipale de Roubaix est très active. Pour rendre compte de leur action auprès des habitants, les policiers publient chaque jour plusieurs posts détaillant certaines interventions, « les plus marquantes », nous avait confié le directeur général de la sécurité, Christian Belpaire. Rien que pour la journée de jeudi, il y en a eu six, dont un relatant l’interpellation d’un homme venant de commettre un cambriolage.

« Ah là vous avez fait fort »

Néanmoins, ce n’est pas le contenu du post qui a retenu l’attention des internautes, mais plutôt l’illustration utilisée. Il s’agit d’une image 3D représentant un policier interpellant un individu, tous deux sans visage. « Je ne dis rien mais faites attention avec vos figurines vous pourriez avoir la visite de M6 », a commenté Sorena. « Ah là vous avez fait fort, suite à la mauvaise publicité sur Roubaix et nos célèbres poupées sans visage. Je pense que cette image est mal venue », déplore Amar.

Tous deux, et d’autres internautes, font référence à la séquence du reportage de Zone interdite où les journalistes montrent des poupées sans visage vendues dans un magasin de jouets à Roubaix. La vendeuse avait alors expliqué que pour l’islam, toute représentation figurative de l’être humain était interdite.

Le patron de la police municipale n’a pas tardé à réagir. « Cette image a déjà été utilisée dans nos publications sans que cela nous soit reproché », affirme-t-il.