C’est l’heure du BIM : Croissance record en France, le Conseil de sécurité de l'ONU saisi sur l'Ukraine et le Maroc rouvre son espace aérien

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu’il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d’information matinal (BIM)

P.B.
— 
Un soldat ukrainien patrouille dans l'est du pays, alors que les tensions avec la Russie se poursuivent
Un soldat ukrainien patrouille dans l'est du pays, alors que les tensions avec la Russie se poursuivent — Vadim Ghirda/AP/SIPA

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

La croissance du PIB a atteint 7% en France en 2021, du jamais-vu depuis 52 ans

La croissance du produit intérieur brut (PIB) français a atteint 7 % en 2021, un bond jamais vu depuis 52 ans, mais qui intervient après la récession record de 2020 (-8 %), selon une première estimation publiée vendredi par  l’Insee.

Avec un quatrième trimestre 2021 qui a connu une croissance de 0,7 %, l’économie française « dépasse désormais nettement » son niveau d’avant crise sanitaire, souligne l’Institut national de la statistique.

Conflit Ukraine-Russie : Les Etats-Unis saisissent le Conseil de sécurité de l’ONU

La pression diplomatique s’intensifie. Les Etats-Unis ont annoncé jeudi dans un communiqué avoir demandé une réunion publique du Conseil de sécurité de l’ONU lundi sur la crise autour de l’Ukraine en raison de la menace que fait peser la Russie sur la sécurité et la paix internationales.

A l’origine, les Etats-Unis avaient espéré pouvoir tenir cette réunion du Conseil de sécurité vendredi, selon des diplomates. Mais, d’après ces sources, ils ont accepté de la reculer à lundi pour ne pas interférer avec un entretien téléphonique prévu vendredi entre les présidents français et russe, Emmanuel Macron et Vladimir Poutine.

Coronavirus au Maroc : Le pays rouvre son espace aérien après deux mois de fermeture

Le Maroc lâche du lest. Le gouvernement marocain a décidé de rouvrir à compter du 7 février l’espace aérien aux vols au départ et à destination du pays, après plus de deux mois de fermeture, selon un communiqué diffusé jeudi soir par l’agence MAP.

Les autorités étaient sous la pression d’un secteur touristique en faillite et des Marocains bloqués à l’étranger afin de débloquer des frontières closes depuis le 29 novembre en raison de la flambée du variant Omicron.