Marseille : La métropole demande à l’Etat de réquisitionner de nouveau les éboueurs grévistes

MOUVEMENT SOCIAL Face à la grève des éboueurs à Marseille, la métropole en appelle à la préfecture de police pour réquisitionner les grévistes

Mathilde Ceilles
— 
Lors de la grève des éboueurs, à Marseille, fin septembre 2021
Lors de la grève des éboueurs, à Marseille, fin septembre 2021 — Christophe SIMON / AFP

La fin du conflit n’est pas pour demain. Dans un communiqué de presse, la métropole d’Aix-Marseille ​Provence indique avoir sollicité la préfecture de police des Bouches-du-Rhône afin d’obtenir la réquisition des éboueurs  grévistes, alors que le mouvement social dure depuis plus d’une semaine, à  Marseille.

« Par ailleurs, la Métropole a engagé une action devant le tribunal administratif afin d’obtenir la condamnation du syndicat Force Ouvrière pour faire cesser le blocage des garages et des centres de transfert, qui empêche les non-grévistes de travailler librement », indique la métropole. Les grévistes avaient déjà été réquisitionnés le week-end dernier par la préfète de police.