Coronavirus à Paris : Neuf bibliothèques qualifiées de « collabos » par des « antivax »

VANDALISME Une nuit de janvier, des bibliothèques de Paris ont été la cible d’opposants au pass sanitaire, elles se sont retrouvées avec un « certificat de collaboration » placardé sur leur devanture

20 Minutes
— 
Un certificat de collaboration collé sur une bibliothèque de Paris par des militants anti-vaccin contre le Covid-19.
Un certificat de collaboration collé sur une bibliothèque de Paris par des militants anti-vaccin contre le Covid-19. — Blog Social Nec Mergitur!
  • Dans la nuit du 11 et 12 janvier, neuf bibliothèques ont été recouvertes par une affiche « certificat de collaboration ». Les auteurs n’ont, à ce jour, pas été identifiés.
  • La mairie et la préfecture ont d’ores et déjà porté plainte, la ville incite les bibliothécaires à faire de même.

« Certificat de collaboration : pour vous remercier d’avoir collaboré avec l’État Français et avoir appliqué l’apartheid sanitaire. » Au matin du 12 janvier, des bibliothécaires de la ville de Paris ont découvert ce message sur les portes de leur établissement. Des affiches discrètement placardées la nuit précédente. Au total, dans la capitale, neuf  bibliothèques ont été ciblées dans les 1er, 10e et 20e arrondissements.

« Un acte totalement injuste, commente Carine Rolland, adjointe à la culture de la mairie de Paris. Les bibliothécaires font tout ce qu’ils peuvent malgré les contraintes. Les pointer du doigt par rapport au pass sanitaire, c’est ridicule. Nous sommes dans l’obligation de respecter la loi. »

« Rien ne permet d’identifier les auteurs »

Le mystère plane encore sur l’identité des auteurs. « Rien sur les affiches ne nous permet de les identifier », confie la ville qui a porté plainte deux jours après l’incident.  « Ce sont certainement des opposants au pass sanitaire ou des antivax », estime le blog syndical de la ville de Paris, Social Nec Mergitur. La préfecture de police, mentionnée sur la pancarte, a aussi porté plainte. La mairie de Paris incite les bibliothécaires à faire de même.

Depuis le mois d’août, il faut un pass sanitaire pour parcourir les rayons des bibliothèques. « À l’époque, nous n’avons pas eu d’évènement comme celui-ci », précise la mairie. Ce lundi, le pass vaccinal est entré en vigueur et est également demandé à l’entrée des bibliothèques.