Alsace : Le jus de choucroute, futur chouchou des agriculteurs ?

LE GOUT ET L'ODEUR Alors que la vente des jus lacto-fermentés se développe, sur certaines étagères de certains commerces bio, on voit apparaître des bouteilles de jus de choucroute

Gilles Varela
— 
Illustration jus de choucroute
Illustration jus de choucroute — F. Hernandez / 20 Minutes
  • Le jus de choucroute, boisson lacto-fermentée riche en vitamines et minéraux, est bon pour la flore intestinale.
  • Ses ventes restent encore « confidentielles », ce qui expliquerait en partie qu’il est rarement mis en bouteille en Alsace alors qu’elle est la principale région française de production de choux à choucroute.

Jus de grenade, de coco, de sève de bouleau… Et même de choucroute. Identifié pour  ses vertus gastriques, ce jus lacto-fermenté est riche en oligo-éléments et agit donc, selon ses promoteurs, de façon bénéfique sur les troubles intestinaux. Bon pour votre probiotique, il est aussi bourré de vitamines et de minéraux. S’il n’est pas encore le chouchou des ventes de jus lacto-fermentés, ce surprenant breuvage dont l’odeur et le goût peuvent rappeler ce jour où vous étiez attablé dans une winstub  en Alsace, trouve de plus en plus sa place sur les étagères des commerces spécialisés bio. Une aubaine pour les agriculteurs alsaciens, principale région productrice de choux à choucroute ? Pas vraiment, ou tout du moins pas encore.

« Il y a autant de jus que de choucroute, rappelle Sébastien Muller, président de la Choucroute d’Alsace IGP. Mais c’est un jus considéré généralement comme un déchet et qui sert essentiellement pour méthaniser et produire de l’énergie. Mais c’est vrai que sur la partie bio de la production, il est possible de l’utiliser pour le consommer en jus. Ça se fait souvent en Allemagne et depuis longtemps. » Le producteur de choucroute poursuit : « Nous avons fait quelques petits essais. Et il y a des projets qui sont en cours en France chez les faiseurs de boissons car comme tous les lacto-fermenté en général, ça se développe. »

Des ventes pour l’instant « confidentielles »

Pour l’heure, une grande partie des jus de choucroute est produite de l’autre côté de la frontière. Mais pas de quoi rendre chèvre les éleveurs de choux alsaciens joints par 20 Minutes. Généralement, ils sourient même à l’idée de mettre en bouteille leur jus issu de la partie bio de leur production.

Et cela se comprend. Pour l’instant, les ventes en boutique restent très « confidentielles », ce que confirment les commerces spécialisés bios du centre-ville de Strasbourg. Ces derniers expliquent d’ailleurs à 20 Minutes avoir de trop petites surfaces pour stocker et gérer des produits dont les ventes sont encore « occasionnelles ». Conséquence, pour en trouver, il est conseillé de se rendre dans leurs boutiques en périphérie. Ou sur Internet. Encourageant donc mais pas encore suffisant pour faire des choux gras avec ce jus lacto-fermenté.