Strasbourg : Le projet de géothermie est-il définitivement enterré ?

ENERGIE La préfecture du Bas-Rhin a mis en demeure l’opérateur de géothermie Fonroche de produire la déclaration d’arrêt définitif du forage de Vendenheim/Reichstett

G.V.
— 
La centrale de géothermie de Reichstett-Vendenheim le 18 novembre 2020.
La centrale de géothermie de Reichstett-Vendenheim le 18 novembre 2020. — G. Varela / 20 Minutes

La préfecture du Bas-Rhin indique dans un communiqué avoir réuni le comité de suivi du site géothermique de Reichstett-Vendenheim lundi. Une instance qui réunit les maires et des représentants des collectivités, les  associations de riverains, les représentants des autorités allemandes, les services de l’État et de la société de  géothermie Fonroche. Il s’agit de la cinquième réunion de cette instance depuis décembre 2020.
La préfète a rappelé son arrêté (du 2 février 2021) demandant à Fonroche de « procéder à la déclaration d’arrêt définitif de travaux de son site géothermique de
Vendenheim. » Puis elle a informé les membres du comité avoir mis en demeure Fonroche de produire ce « dossier de déclaration d’arrêt définitif de travaux. »

Les autres sites suspendus

La préfète a également rappelé ses prescriptions pour les sites d’Eckbolsheim et d’Hurtigheim ainsi que le site d’Illkirch exploité par la société Électricité de Strasbourg, à qui elle demande des compléments d’études afin de tenir compte des observations et
recommandations du comité d’experts. En attendant la transmission des compléments, toutes les opérations de terrassement, de forage et de stimulation sur ces sites sont suspendues.

De son côté Fonroche a présenté la gestion des demandes d’indemnisation qui lui sont adressées. Enfin, le comité d’experts a confirmé que ses conclusions seront remises à la préfète en mars prochain. Celles-ci pourront alors être communiquées au comité de suivi du site géothermique de Reichstett-Vendenheim.