Loire-Atlantique : Le port du masque de retour en extérieur, mais pas partout

EPIDEMIE Le préfet de Loire-Atlantique a publié un nouvel arrêté, ce lundi

J.U.
— 
Une statue affublée d'un masque à Nantes (Illustration)
Une statue affublée d'un masque à Nantes (Illustration) — Sebastien SALOM-GOMIS/SIPA

Difficile d'y voir clair au milieu de toutes ces consignes ! En vigueur depuis le 31 décembre dernier, l'obligation de porter le masque en extérieur en Loire-Atlantique a été suspendue vendredi par le tribunal administratif de  Nantes, saisi en urgence. Ce lundi, la préfecture a publié un nouveau texte avec des nouvelles règles, applicables dès mardi matin et jusqu'au 25 février.  Ce nouvel arrêté demande aux personnes de plus de 11 ans de se couvrir le nez et la bouche en extérieur, mais pas partout ni tout le temps.

Où faut-il mettre le masque?

Concrètement, pas besoin de sortir masqué lorsque vous êtes tout seul dans une rue déserte. Il faudra par contre le porter dans les marchés, brocantes, vide-greniers, mais aussi dans tous les rassemblements, manifestations, réunions ou activités réunissant
dix personnes ou plus organisés sur la voie publique, indique la préfecture.

On le met aussi dans les lieux d’attente des transports en commun, aux abords des gares et des entrées de centres commerciaux, mais également aux abords des établissements scolaires ou universitaires, des lieux de culte, dans les files d’attente qui se constituent dans l’espace public et enfin dans les zones piétonnes à forte densité commerciale.

Un arrêté similaire a été pris à Paris, après que le texte initial avait, là aussi, été suspendu par la justice.