Lyon : Fin de la circulation différenciée après l’épisode de pollution

ROULEZ La préfecture du Rhône a annoncé ce lundi la levée de la circulation différenciée, en vigueur depuis samedi 15 janvier à Lyon et ses alentours, suite à l’amélioration de la qualité de l’air

J. Le. avec AFP
— 
Lyon sous une brume de pollution. (archives)
Lyon sous une brume de pollution. (archives) — KONRAD K./SIPA

L’atmosphère est devenue plus respirable dans l’agglomération lyonnaise ce lundi. La préfecture du Rhône a donc levé la circulation différenciée qui avait été instaurée le week-end dernier, en raison d’un  épisode de pollution aux particules fines dans le bassin lyonnais-Nord Isère.

« Compte tenu de l’amélioration de la qualité de l’air dans le bassin lyonnais-nord Isère, le préfet lève les mesures mises en place, notamment la circulation différenciée », a indiqué sur Twitter la préfecture.



Depuis samedi à 5 heures du matin, seuls les véhicules munis d’une vignette Crit'Air de classe 0, 1, 2 et 3 étaient autorisés à circuler dans Lyon et les villes limitrophes de Villeurbanne et Caluire-et-Cuire. Des mesures d’abaissement temporaire de la vitesse avaient également été prises sur les axes routiers du département.

Un épisode de pollution aux particules fines avait débuté jeudi 13 janvier, quand les taux de ces particules avaient « sensiblement augmenté sous l’effet de l’inversion de températures » dans la région, selon Atmo Auvergne-Rhône-Alpes qui avait classé la zone en « vigilance orange ».