Chasse en enclos : « Du ball-trap sur cible vivante », dénoncent ses opposants

ANIMAUX Aujourd’hui, Brut, partenaire de « 20 Minutes », enquête sur la méthode décriée de « l’engrillagement » du gibier

20 Minutes avec Brut
— 
Des animaux sont élevés dans des enclos pour être abattus plus tard
Des animaux sont élevés dans des enclos pour être abattus plus tard — CongerDesign / Pixabay

On sait combien la chasse est un  sujet clivant. Eh bien une pratique cynégétique pourrait encore attiser la flamme de ses opposants : la  chasse en enclos, qui consiste à élever du gibier dans une propriété grillagée afin de faciliter son élimination par un groupe de chasseurs « invités ».

Pour Raymond Louis, fondateur de l’association Les amis des chemins de Sologne (et lui-même chasseur « traditionnel »), cette pratique s’apparente à « de l’abattage organisé : les animaux, sangliers et cervidés, sont enfermés et nourris entre des grillages très élevés ; ils sont donc à moitié domestiqués par ceux qui les massacreront plus tard ».

De réels enjeux écologiques

Outre sa cruauté, cette pratique poserait de vrais problèmes écologiques en contrariant les déplacements naturels d’animaux hors enclos et en menaçant les nappes phréatiques (du fait de la création de charniers sauvages). Découvrez, in situ, les dessous de la chasse en enclos dans cette vidéo de notre partenaire Brut.