Marseille : Ecoles, urbanisme, musée, sport, voici les grands chantiers de 2022

URBANISME Après une année marquée par notamment la fin des travaux de la Plaine, 20 Minut es fait le point sur les principaux chantiers de l'année à venir

Caroline Delabroy
— 
Illustration de la place Castellane après les travaux
Illustration de la place Castellane après les travaux — AMP Métropole
  • La ville va accélérer ses chantiers en 2022.
  • Dix-sept chantiers de rénovation lourde d’écoles commenceront dès 2022, dont celles des Aygalades Oasis (15e), Bouge (13e) ou encore Emile Vayssières 1 (14e).
  • La requalification de la place Castellane, qui sera à terme semi-piétonne, a commencé pour accueillir la prolongation du tramway T3 vers La Gaye au sud.

Avec le plan « Marseille en Grand », la ville va pouvoir accélérer plusieurs de ses grands chantiers. Si 2021 a été marquée notamment par la fin des travaux à la Plaine, les requalifications du cours Lieutaud et du Jarret, l’année 2022 doit enclencher une nouvelle dynamique sur les  écoles et les  transports, où les attentes sont fortes. 20 Minutes fait le point.

Rénovation des écoles : Cela a été le grand sujet de l’année 2021, et l’un des principaux axes du plan Marseille en Grand. «​Ce sont 17 chantiers de rénovation lourde d’écoles qui commenceront dès 2022 », s’est félicité vendredi le maire Benoît Payan, lors de sa conférence de presse de rentrée. Parmi ces écoles, où les travaux auront lieu cet été, figurent celles des Aygalades Oasis (15e), Bouge (13e) ou encore Emile Vayssières 1 (14e). L’extension des écoles des Abeilles (1er) et de Saint-Louis Gare (15e) est aussi à l’ordre du jour.

Déplacements : La requalification de la place Castellane, qui sera à terme semi-piétonne, a commencé pour accueillir la prolongation du tramway T3 vers La Gaye au sud. Les travaux de surface débuteront à l’automne. La métropole a aussi annoncé le début des travaux de prolongation du T3 vers Gèze au nord dès 2022, le tout pour une mise en œuvre en 2026. Côté voiture, les travaux pour presque doubler la capacité du parking-relais de La Fourragère ont commencé début janvier, pour une durée de 16 mois. Par ailleurs, la gare maritime internationale du Cap Janet devrait être inaugurée en 2022, et mettre fin aux nuisances sonores dans le  Panier ainsi qu’aux dégagements de fumée : le nouveau terminal permettra l’électrification des bateaux à quai.

Environnement : La ville va consacrer en 2022 un budget de trois millions d’euros pour réaménager six parcs et jardins. Le maire de Marseille en a cité plusieurs vendredi : « Le jardin de la Barquière dans le 9e arrondissement, la place Caire (12e), le jardin Guigou (3e), le jardin Carli (1er), le jardin partagé d’Air Bel (11e) ». Attendue déjà en 2021, l’ouverture du parc de la porte d’Aix n’a en revanche pas encore de date précise.

Vie culturelle et sportive : Le chantier de rénovation du musée d’art contemporain est dans sa dernière ligne droite, une réouverture est annoncée au printemps. Il en est de même pour la réplique de la grotte Cosquer, à la Villa Méditerranée. Dans un domaine plus food, le projet des grandes halles du Vieux-Port est aussi attendu pour cette période, avec une superficie de 2.000 m² sur le cours d’Estienne d’Orves. A la Busserine (14e), les travaux de la plaine des sports et des loisirs doivent débuter en 2022 grâce aux financements de l’Etat, de même que les rénovations du centre social de la Busserine et de celui de la Castellane (16e).

Santé : « Cap 2030 », c'est le nom du projet de modernisation de l’AP-HM pour lequel l’Etat alloue désormais 238 millions d’euros, qui viennent s’ajouter au financement des collectivités locales. Dès 2022, des travaux vont commencer. A la Timone, le chantier concernera la « tour monte malades », tandis que l’hôpital Nord s’attaquera à la réanimation. Sans oublier les travaux de réaménagement en cours à la Conception.