Migrants : Dans les Alpes, des exilés sont secourus par des bénévoles

SOLIDARITÉ Aujourd’hui, Brut, partenaire de « 20 Minutes », rencontre migrants et associations près de Briançon

20 Minutes avec Brut
Affiche de l'association Tous Migrants
Affiche de l'association Tous Migrants — helloasso.com / Tous Migrants

Le jour, les pistes de ski sont envahies par les vacanciers. La nuit venue, elles sont traversées par de discrets cortèges : des bénévoles organisent en effet des maraudes pour porter secours aux  migrants qui, passant des cols sans équipement – et par des températures négatives –, rallient la France depuis l’Italie.

Juliette, membre de l’association Tous Migrants, témoigne de la difficulté de sa « mission » : « On reste parfois en montagne jusqu’à 4 heures du matin, voire plus ; mais c’est important parce que la présence policière pousse les migrants à traverser de plus en plus haut, donc à se mettre de plus en plus en danger. »

Un jeu du chat et de la souris « absurde »

« C’est parfaitement légal tant qu’on reste du côté français, qu’on ne franchit pas la frontière pour aller chercher les exilés », précise-t-elle. Son collègue Baptiste, lui, déplore que leur action « tourne au jeu du chat et de la souris ; c’est absurde ».

Accompagnez ces bénévoles et prenez connaissance des témoignages, souvent très émouvants, de migrants ayant atteint la France dans cette vidéo de notre partenaire Brut.