Bretagne : Et si vous complétiez vos jeux de société plutôt que de les jeter ?

BON PLAN Basée à Kervignac dans le Morbihan, Géraldine Wendling a lancé il y a quelques mois le site de pièces détachées Jeux Complète

Jérôme Gicquel
— 
Il suffit parfois qu'une pièce d'un jeu de société manque à l'appel pour rendre toute partie impossible.
Il suffit parfois qu'une pièce d'un jeu de société manque à l'appel pour rendre toute partie impossible. — BLOCH RAPHAEL/SIPA
  • Perdre une pièce d’un jeu de société peut être galère et rendre toute partie impossible.
  • Pour y remédier, une mère de famille bretonne a lancé le site de pièces détachées Jeux Complète.
  • Elle enrichit son stock de pièces manquantes grâce à un système de points de collectes disséminés autour de chez elle.

Un seul être vous manque et tout est dépeuplé. Avec les jeux de société, c’est un peu pareil. Imaginez que le petit dernier a égaré un organe du Docteur Maboul ou un personnage du Qui est-ce ? et c’est la partie en famille qui est foutue. Alors que les jeux de société ont fait un retour en force depuis le début de la crise sanitaire, il existe pourtant des solutions pour éviter de laisser croupir les boîtes dans les placards ou de balancer vos jeux incomplets à la déchetterie. On peut citer  le site Ma pièce manquante qui a été lancé en février près de Dijon ou  la page Facebook Refaites vos jeux, administrée par le Normand Antoine Gallée.

Sur les conseils de ce dernier, Géraldine Wendling s’est également lancée dans l’aventure. Originaire de Kervignac près de Lorient (Morbihan), cette maman de quatre enfants, deux garçons et deux filles âgés de 14 à 22 ans, a, comme bon nombre de familles, ressorti les bons vieux jeux de société pendant le premier confinement. « Histoire d’occuper la famille et de souffler un peu pendant mes journées de télétravail », raconte-t-elle.

Des pièces vendues « entre 20 centimes et 3,50 euros »

Mais mauvaise surprise, pas mal de pièces manquaient à l’appel, rendant impossible toute partie. « Ce n’est pas trop grave s’il manque quelques billets du Monopoly ou la matraque du Cluedo qu’on peut remplacer par un autre objet, explique la mère de famille. Mais s’il manque des jetons du Puissance 4, on ne peut pas jouer ». En pleine réflexion autour d’une reconversion professionnelle, cette ancienne secrétaire se dit alors que les pièces manquantes des jeux de société peuvent être un bon filon. « C’est un service utile aux familles et qui permet aussi d’éviter le gaspillage », souligne-t-elle.

Après quelques mois de démarches, son site Jeux Complète a été mis en ligne courant juin. Elle y propose toutes sortes de pièces ou de plateaux de jeux de société qu’elle vend « entre 20 centimes et 3,50 euros ». « Je ne vis pas de cette activité, cela me fait juste un complément », précise Géraldine, qui travaille à côté dans une crêperie à mi-temps.

Beaucoup de demandes pour Blokus ou Cuisto Dingo

Pour constituer son stock de pièces manquantes et l’enrichir, l’entrepreneuse a installé une dizaine de points de collectes dans des commerces et services publics de la région de Lorient où les particuliers peuvent déposer leurs jeux, incomplets ou non. Charge à elle ensuite de les trier et de référencer toutes les pièces sur son site.

Depuis le lancement, certaines sont d’ailleurs plus recherchées que d’autres. « J’ai beaucoup de demandes pour le Blokus ou le Cuisto Dingo qui a un dé bien spécifique et des numéros sur chaque burger », souligne l’entrepreneuse, qui a déjà vendu une cinquantaine de pièces depuis le démarrage de son activité. « Dont une trentaine rien qu’en décembre, assure-t-elle. C’est un bon début et ça donne envie de poursuivre ».