Coronavirus : Omicron pourrait générer des variants du Covid-19 plus dangereux, prévient l’OMS

EPIDEMIE Revivez l’évolution de la pandémie de Covid-19 de ce mardi

T.C., J.-L. D. & M.A.
— 
La quatrième dose de vaccin booste les anticorps
La quatrième dose de vaccin booste les anticorps — JACK GUEZ / AFP

L’ESSENTIEL

  • La pression due à la cinquième vague de Covid s’accentue sur l’hôpital avec plus de 2.000 admissions en 24 heures, selon les chiffres de Santé publique France lundi, qui indiquent aussi une hausse continue des contaminations au coronavirus.
  • En moyenne, sur les sept derniers jours, plus de 167.000 personnes ont été contaminées avec des pics quotidiens parfois au-delà des 200.000. Face au « raz-de-marée » du variant Omicron, les députés français ont entamé lundi, dans une ambiance houleuse, l’examen du projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal.
  • Témoignant de l’âpreté des discussions, les débats ont été suspendus peu après minuit, contre le souhait du gouvernement, par un vote surprise d’une majorité de députés, compromettant ainsi le calendrier d’adoption définitive du texte.

A LIRE AUSSI

VIDEO


 

Ce live est désormais terminé ! Merci à tous de nous avoir suivis et on se retrouve dès demain matin, 7h30, pour une nouvelle journée d’actualité ! Bonne soirée à tous !
20h35 : Les députés relèvent le pass vaccinal à 16 ans au lieu de 12

Les députés ont relevé mardi à 16 ans le seuil exigé pour le pass vaccinal, contre 12 ans dans le projet initial du gouvernement, qui s’est finalement rallié à ce changement. Cette modification a été adoptée à la quasi-unanimité - 386 voix pour, deux contre - lors de l’examen en première lecture au Palais Bourbon du projet de loi instaurant le pass vaccinal.

Le compromis sur cette question touchant à la vaccination des mineurs, qui avait fortement contribué à crisper le débat, s’est fait autour d’un amendement de la socialiste Cécile Untermaier, sous-amendé en séance par le gouvernement. L’amendement socialiste prévoit « de ne pas appliquer le pass vaccinal pour les mineurs âgés de 12 à 15 ans mais de maintenir le dispositif actuel du pass sanitaire pour ces mineurs ». Ainsi, le pass vaccinal ne serait appliqué qu’à « l’âge à partir duquel un mineur peut se faire vacciner contre le Covid-19 sans l’accord parental », soit 16 ans.

20h25 : Près de 3.000 hospitalisations et 271.000 nouvelles contaminations en 24 heures

La pression due à la cinquième vague de Covid-19, portée par le variant Omicron, se poursuit dans les hôpitaux avec près de 3.000 nouvelles admissions en 24 heures, alors que la France a enregistré mardi un nouveau record de contaminations. Les hôpitaux continuent d’accueillir un nombre croissant de malades, avec 20.186 patients hospitalisés mardi, contre 19.606 lundi, soit 2.881 nouvelles admissions en 24 heures, selon les chiffres de Santé publique France.

Une tendance qui se confirme également dans les services de soins critiques, qui accueillent les formes les plus graves de la maladie : au total, ces services soignaient mardi 3.665 malades avec 460 admissions en 24 heures, contre 3.654 la veille. Dans le même temps, la France a enregistré mardi un record de contaminations avec 271.686 cas enregistrés en 24 heures. Le dernier record remonte à fin décembre, avec un peu plus de 230.000 nouveaux cas en une journée.

20h08 : Eric Zemmour appelle à ne pas tomber dans le « piège » de Macron pour faire du coronavirus « le sujet de la présidentielle »

Eric Zemmour a fait sa rentrée politique mardi en reprochant à Emmanuel Macron de tendre un « piège » en faisant « du Covid le sujet de la présidentielle » et a appelé ses partisans à « ne pas se laisser voler cette élection ».

« Ne tombons pas dans le piège d’Emmanuel Macron, ne nous laissons pas voler cette élection ! », a lancé le candidat d’extrême droite (Reconquête !) devant quelques centaines de partisans réunis dans une galerie du 4e arrondissement parisien.

En plein débat chahuté à l’Assemblée nationale sur le projet de loi instaurant un pass vaccinal, Eric Zemmour a estimé que le chef de l’Etat « naviguait à vue » dans sa gestion de crise et essayait de « faire du Covid le sujet de la présidentielle » pour « faire oublier le destin de la France ».

20h : Omicron pourrait générer des variants du Covid-19 plus dangereux, prévient l’OMS

La multiplication des cas d’Omicron dans le monde pourrait accroître le risque d’apparition d’un nouveau variant plus dangereux du Covid-19, a averti mardi l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Bien que le variant se propage comme une traînée de poudre dans le monde, il semble moins pathogène que ce que l’on craignait initialement et a fait naître l’espoir que la pandémie pourrait être surmontée.

Mais Catherine Smallwood, une responsable des situations d’urgence à l’OMS, a indiqué que la montée en flèche des taux d’infection pourrait avoir l’effet inverse. « Plus Omicron se répand, plus il se transmet et plus il se réplique, plus il est susceptible de générer un nouveau variant », a-t-elle précisé. « Actuellement Omicron est mortel, il peut causer la mort (…) Peut-être un peu moins que Delta, mais qui peut dire ce que le prochain variant pourrait générer ? ». 

19h54 : Test obligatoire avant un match et durée d’isolement réduite en L1

Les joueurs de Ligue 1 et Ligue 2 ainsi que leurs encadrements seront désormais soumis à un test obligatoire 48 heures avant chaque rencontre, qu’ils soient vaccinés ou non, selon le nouveau protocole sanitaire finalisé mardi par la Ligue de football professionnel.

Pour ceux qui présentent un schéma vaccinal complet, elle sera désormais de sept jours (voire cinq si un nouveau test se révèle négatif), contre dix auparavant. Avec un schéma vaccinal incomplet, l’isolement s’étendra sur dix jours, et seulement sept si un second test se révèle négatif entretemps. Concrètement, un joueur vacciné pourra reprendre l’entraînement une semaine après son test positif, en marge du collectif cependant et en l’absence de tout symptôme lié au virus. Cette phase de reprise devra durer au minimum sept jours.

19h29 : Le cocktail contaminations records à l’Omicron et vaccination nous mènera-t-il à l’immunité collective ?

Demain, tous immunisés contre le Covid-19 ? Alors qu’en quelques semaines à peine, le variant Omicron s’est imposé dans l’Hexagone, sa très haute contagiosité associée à une plus faible dangerosité relance l’hypothèse, voire l’espoir, d’atteindre une immunité collective contre le coronavirus. Et si le cocktail Omicron et vaccination anti-Covid permettait de reléguer le coronavirus au rang de petit virus saisonnier semblable au rhume ? Espoir fou ou hypothèse tangible ? Notre journaliste Anissa Boumediene fait le point dans son article juste ici.

18h56 : Comment s’assurer de la sécurité sanitaire des escales maritimes, après les cas positifs à bord d’un bateau de croisière ?

En escale dimanche Marseille, le paquebot Grandiosa a accosté en Italie avec au moins 45 passagers positifs au Covid. Alors que le retour du paquebot, en croisière européenne, est attendu dans moins d’une semaine, notre journaliste Caroline Delabroy fait le point sur ce cluster et le protocole sanitaire lié à l’activité des croisières à Marseille.

18h25 : L’administration Biden double ses achats de la pilule anti-Covid de Pfizer

L’administration Biden va doubler, à 20 millions contre 10 millions précédemment, sa commande du traitement anti-Covid du laboratoire Pfizer, a indiqué mardi un porte-parole de la Maison Blanche.

« C’est une augmentation significative des traitements disponibles dans notre armoire à pharmacie », s’est félicité Kevin Munoz sur Twitter. L’exécutif américain avait déboursé 5,29 milliards de dollars pour sa commande initiale de 10 millions de traitements, qui peuvent être pris à domicile lors de l’apparition des symptômes. 

18h20 : « L’opposition fêtait sa victoire au champagne »… Retour sur le « coup politique » autour du pass vaccinal à l’Assemblée

« On suspend. » Coup de théâtre à l’Assemblée nationale dans la nuit de lundi à mardi. L’examen du projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal a fait l’objet d’une interruption surprise, au grand dam de la majorité. Alors que le gouvernement avait fait savoir qu’il voulait aller vite sur l’adoption de ces nouvelles mesures pour lutter contre le variant Omicron, ce contretemps sonne comme un « camouflet ». Retour sur cette polémique avec notre journaliste Thibaut Le Gal juste ici.

18h17 : Le carnaval de Nice maintenu malgré la situation sanitaire

Rendez-vous festif majeur sur la Côte d’Azur, le carnaval de Nice, qui avait été annulé en 2021 en raison de la situation sanitaire, aura bien lieu cette année, du 11 au 27 février, a annoncé mardi le maire Christian Estrosi (ex-LR). « Vu la situation sanitaire, nous n’aurons pas forcément une édition telle que nous l’avons connue », a indiqué Christian Estrosi lors d’une visioconférence.

Il a précisé qu’il ne prendrait « aucun risque majeur » pour cet événement qui rassemble entre 100.000 à 200.000 spectateurs par édition et génère plus de 30 millions d’euros de retombées économiques, plus de 1.800 emplois directs pour un budget de 6 millions d’euros. « Nous devrons faire preuve d’adaptation et d’agilité en fonction de ce que seront les conditions », a ajouté Christian Estrosi, soulignant que « rien ne pourrait justifier que nous privions l’économie locale de cet événement ».

18h10 : Près de 200.000 faux pass sanitaires recensés par les autorités

Les autorités ont recensé « 192.483 faux pass sanitaires au 30 décembre », selon un nouveau bilan communiqué par le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, ce mardi, devant l’Assemblée nationale, qui a précisé que « 435 » enquêtes avaient été ouvertes par la justice.



Au décembre, les forces de l’ordre ont procédé à « 1.919 verbalisations » concernant le fait de prêter son pass sanitaire à une tierce personne.

18h02 : En Guadeloupe, la mobilisation contre l’obligation vaccinale reprend

Après les fêtes de fin d’année, la mobilisation a repris cette semaine en Guadeloupe contre l’obligation vaccinale, après une fin d’année marquée par des manifestants antipass sanitaire qui ont occupé le conseil régional. Selon plusieurs sources au sein des forces de l’ordre, des manifestants déploient une volonté « d’aller à l’incident », ce qui pourrait relancer un mouvement qui semble s’essouffler.

« Des actions sont prévues dans la semaine, et nous continuons les meetings » a indiqué Maïté Hubert M’Toumo, secrétaire générale de l’UGTG, syndicat engagé dans le collectif d’organisation contre l’obligation vaccinale. Lundi, après un meeting devant une assistance clairsemée à Pointe-à-Pitre, les militants ont mené une opération escargot d’une « trentaine de véhicules », a précisé la gendarmerie. Ces deux derniers jours, des tentatives de barrages ont été également menées mais sans que le blocage des axes routiers ne soit durable.

17h30 : Plus de 200.000 cas recensés en 24 heures au Royaume-Uni, un record

Selon les chiffres délivrés par le gouvernement, 218.724 tests positifs ont été recensés en 24 heures. Le pays, l'un des plus endeuillés d'Europe avec 148.941 morts, a dénombré ce mardi 48 décès supplémentaires. 

17h10 : La quatrième dose de vaccin multiplie par cinq les anticorps, selon Israël

L’administration d’une quatrième dose du vaccin Pfizer permet de multiplier par cinq les anticorps une semaine après l’injection et protège contre les « complications graves » liées au Covid-19, a indiqué ce mardi un hôpital israélien ayant entamé un des premiers essais cliniques sur le sujet.

Une équipe de l’hôpital Sheba, près de Tel-Aviv, a initié la semaine dernière un essai clinique, vaccinant d’une quatrième dose quelque 150 soignants bénévoles ayant reçu une troisième dose il y a plus de quatre mois et dont la quantité d’anticorps semblait avoir décru.

17h00 : Armani annule ses défilés à Milan et Paris

Le styliste italien Giorgio Armani a annoncé mardi l’annulation de ses défilés prévus en janvier dans le cadre de la Fashion week hommes de Milan et la semaine de la haute couture de Paris, en raison de l’augmentation des cas de Covid-19 en Europe.

Cette décision du maestro, 87 ans, a été « prise avec grand regret et après mûre réflexion à la lumière de l’aggravation de la situation épidémiologique », selon un communiqué du groupe.

16h45 : Près de 200.000 faux pass sanitaires recensés par le ministère de l’Intérieur

Les forces de l’ordre ont mis au jour « 192.483 faux pass sanitaires au 30 décembre », selon un nouveau bilan communiqué mardi par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin. Le ministre, qui s’exprimait lors de la séance des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale, a ajouté que « 435 » enquêtes avaient été ouvertes par la justice.

Il a indiqué en outre que les forces de l’ordre avaient procédé au 30 décembre à « 1.919 verbalisations » concernant le fait de prêter son pass sanitaire à une tierce personne.

16h18 : Le gardien italien du Paris SG Gianluigi Donnarumma positif au Covid

Le gardien du Paris SG Gianluigi Donnarumma a été testé positif au Covid-19, a annoncé mardi son club, au lendemain d’un match de Coupe de France auquel l’international italien a participé.

Avec cette annonce, le PSG compte cinq joueurs contaminés, parmi lesquels Lionel Messi et Danilo Pereira. Juan Bernat, qui a contracté le coronavirus durant les fêtes, n’entre plus dans cette liste, après avoir obtenu deux tests négatifs lundi et mardi, a précisé le club.

15h55 : Jean Castex dénonce des « violences inadmissibles » contre des élus avant le débat sur le pass vaccinal

Le Premier ministre Jean Castex a dénoncé mardi comme des « violences inacceptables » la multiplication des agressions et des menaces de mort contre des élus avant le débat à l’Assemblée nationale sur le pass vaccinal, promettant de punir ces « actes ignobles ».

« S’agissant de dépositaires de l’autorité publique, de dépositaires du suffrage universel, alors le recours à la violence, c’est la démocratie, le pacte républicain qu’il vient menacer », a affirmé Jean Castex, en réponse à une question du député LREM de l’Oise Pascal Bois dont le garage a été incendié la semaine dernière.

15h48 : « Pas loin » de 300.000 cas en 24 heures, annonce Olivier Véran

Près de 300.000 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés en France au cours des dernières 24 heures, a annoncé mardi le ministre de la Santé, Oliver Véran, dans un contexte toujours marqué par la flambée du variant Omicron.

« Aujourd’hui, Santé publique France risque d’annoncer pas loin de 300.000 contaminations sur 24 heures », un niveau probablement record, a déclaré Olivier Véran à l’Assemblée nationale.

15h41 : Pour Jean Castex, l’interruption des débats sur le pass vaccinal est « purement irresponsable »

« Certains s’ingénient à faire des coups politiques pour freiner le débat », a dénoncé le Premier ministre, Jean Castex, ce mardi à l’Assemblée nationale, réagissant à la suspension du projet de loi sur le pass vaccinal.



« Que pensent nos soignants engagés qui eux ne s’arrêtent pas à minuit », a-t-il poursuivi, avant d’ajouter, « c’est purement irresponsable. » « Ça n’est pas responsable (…) Le virus galope, vous tirez sur le frein à main », a-t-il déclaré quelques minutes plus tard.

15h35 : Les grandes surfaces ont vendu « entre 1,5 et 2 millions » d’autotests du 28 décembre au 2 janvier

Les enseignes de la grande distribution ont vendu « entre 1,5 et 2 millions » d’autotests de dépistage du Covid-19 entre le 28 décembre et le 2 janvier, selon l’entreprise d’analyse de données IRI, citée par le média spécialiste du secteur LSA.

Près de 500.000 boîtes d’autotests, qui peuvent contenir un ou plusieurs autotests, ont été écoulées en quatre jours de vente, les 28, 29, 30 décembre 2021 et 2 janvier 2022, selon IRI, soit un chiffre d’affaires de 3 millions d’euros et « entre 1,5 et 2 millions d’autotests » vendus, indique Emily Mayer, de l’IRI.

15h25 : Au CHU de Rouen, les agents malades mais vaccinés et asymptomatiques peuvent travailler

Alors que la vague du variant Omicron déferle sur l’ensemble de la France, une nouvelle règle a été mise en place, depuis le 31 décembre, dans certains hôpitaux comme au CHU de Rouen (Seine-Maritime). Les agents infectés par la Covid-19 peuvent venir travailler, s’ils sont vaccinés et asymptomatiques, rapporte 76actu.

Plus en détail, d’après la directive nationale du 24 décembre dernier, suivant les recommandations du Haut conseil de la santé publique, ces agents positifs peuvent travailler « à condition que leur état de santé le permette (sans qu’il n’y ait de toux ou de fièvre), que leur encadrement ne puisse pas les remplacer, et si le télétravail leur est impossible ».

15h15 : A l’AP-HM, on craint de « ne pas pouvoir gérer » la vague Omicron

« La tension ne se relâche pas. Ça n’augmente pas, mais ça ne descend pas. » Le constat du professeur Jean-Luc Jouve, président de la commission médicale d’établissement de l’Assistance publique des Hôpitaux de Marseille (AP-HM) est sans appel. Depuis plusieurs semaines, le nombre de malades admis au sein de l’AP-HM pour cause de coronavirus ​ne désemplit pas. Un reportage de notre journaliste Mathilde Ceilles à lire ici.

15h07 : Reprise du procès du 13-Novembre jeudi sous réserve de l’état de santé de Salah Abdeslam

Le procès du 13-Novembre pourrait reprendre jeudi 6 janvier si le test PCR de Salah Abdeslam s’avère négatif, a annoncé mardi le président de la cour d’assises spéciale de Paris, Jean-Louis Périès, à l’ouverture de l’audience.

« On vient de m’indiquer que le laboratoire n’a toujours pas transmis à Fleury (où est détenu Salah Abdeslam) les résultats du test PCR de Salah Abdeslam », a indiqué Jean-Louis Périès à l’ouverture de l’audience avant d’ajouter : « mais normalement on reprend jeudi ».

14h46 : Les concerts des Enfoirés annulés

En raison de la jauge de 2.000 spectateurs en intérieur, imposée par le gouvernement, les Restos du Cœur ont annoncé, ce mardi, l’annulation des concerts des Enfoirés, prévus à Montpellier du 20 au 24 janvier.



Pour la deuxième année consécutive, le spectacle sera « enregistré à huis clos et diffusé au mois de mars à la télévision ».

14h25 : Le journaliste Paul Larrouturou violemment chahuté par des antivax

Le journaliste Paul Larrouturou, qui travaille désormais pour la chaîne LCI, a été violemment chahuté, lundi, lors d’une manifestation parisienne organisée devant l’Assemblée nationale contre le pass vaccinal. Il a publié une vidéo sur son compte Twitter ce lundi accompagné de : « Tous mes vœux à vous aussi ».



Dans cette séquence, il tente d’interroger un manifestant qui s’énerve rapidement : « Vous êtes des journalistes de merde parce que vous véhiculez la bien-pensance, il y en a marre de la doxa », hurle-t-il au micro de la chaîne d’information en continu. « Bientôt, on ne va pas rester calmes », menace-t-il ensuite. Paul Larrouturou tente d’apaiser la tension, en vain. « On tue avec cette injection, s’insurge à son tour une manifestante. On tue des enfants, on tue tout le monde ». « On devrait vous péter la gueule », conclut le premier manifestant passablement énervé.

14h04 : Parents, comment se passe votre rentrée ? Rencontrez-vous des difficultés ?

La rentrée a bien eu lieu. Alors que le nombre de contaminations au coronavirus, porté par le variant Omicron, a atteint tous les records en France, les enfants ont bien repris le chemin des classes ce lundi 3 janvier. Le protocole sanitaire pour les écoles primaires présenté ce dimanche par Jean-Michel Blanquer (pour la rentrée du lendemain) est plus exigeant qu’il n’a pu l’être par le passé.

Vous êtes parents et la rentrée de vos enfants est déjà un casse-tête ? Des enseignants sont déjà absents ? La classe de vos enfants compte déjà des cas contacts ? Vous trouvez le protocole sanitaire trop contraignant ? Pas assez ? Vous ne voulez pas tester votre enfant trois fois ? Témoignez dans le formulaire de notre article disponible ici.

13h50 : New Delhi impose un confinement durant le week-end

La capitale indienne New Delhi a imposé de nouvelles mesures de lutte contre le Covid-19 mardi dont un confinement pendant les week-ends pour répondre à une hausse des contaminations jugée « préoccupante » par les autorités.

Le gouvernement indien a officiellement recensé 1.892 cas liés au variant Omicron. A New Delhi, peuplée de 20 millions d’habitants, tous les résidents, à l’exception des travailleurs essentiels, devront rester chez eux de vendredi soir à lundi matin, une mesure dont la durée n’a pas été précisée. « Le gouvernement est tout à fait préparé pour répondre à toute situation liée au Covid », a affirmé le vice-ministre en chef de la ville, Manish Sisodia.

13h40 : Vaccination des profs, masques FFP2… On a vérifié ces affirmations de Jean-Michel Blanquer

Période de rentrée scolaire oblige, de surcroît en pleine reprise épidémique du Covid-19, les annonces du ministre de l’Education nationale sur le nouveau protocole sanitaire en vigueur dans les établissements n’ont pas manqué de faire parler d’elles. 

Après les avoir dévoilées dans une interview au Parisien, dimanche 2 janvier, Jean-Michel Blanquer est revenu sur le sujet lundi 3 janvier sur l’antenne de LCI. Nos journalistes Alexis Orsini et Mathilde Cousin ont vérifié les affirmations du ministre de l’Education nationale.  C'est à lire juste ici.

13h30 : Valérie Pécresse assure que les LR voteront le texte sur le pass vaccinal

Tout en accusant la majorité présidentielle d'« hypocrisie » après la suspension du projet de loi sur le pass vaccinal, Valérie Pécresse, la candidate LR à la présidentielle, a assuré que son parti voterait le texte. « Nous critiquons l’impréparation et l’improvisation de ce gouvernement », a-t-elle déclaré lors d’une conférence de presse.



« Mais nous sommes un parti en responsabilité. Nous ne nous opposerons pas à ce texte. C’est la position du groupe à l’Assemblée nationale et au Sénat », a-t-elle ajouté.

13h20 : Chypre réfléchit à des nouvelles mesures face à des contaminations records

Les autorités chypriotes se réunissent mardi pour envisager de nouvelles restrictions afin de freiner une hausse des contaminations au coronavirus, dont le taux est désormais le plus élevé au monde par habitant.

Le président chypriote Nicos Anastasiades doit rencontrer des conseillers scientifiques pour discuter des mesures qui pourraient inclure un report de la rentrée scolaire mais aussi des restrictions concernant les rassemblements religieux. L’île se prépare à marquer jeudi l’Epiphanie, une date clé du calendrier religieux grec orthodoxe. Le cabinet pourrait annoncer de nouvelles mesures dès mercredi, comme de nouvelles restrictions pour les boîtes de nuit, les lieux de divertissement et les visites à domicile.

13h10 : Elisabeth Borne veut « poursuivre le débat » sur le pass sanitaire en entreprise

Pour éviter le télétravail, Elisabeth Borne, la ministre du Travail, a déclaré, ce mardi sur Franceinfo, vouloir « poursuivre le débat » sur une éventuelle introduction du pass sanitaire en entreprise, jusqu’ici rejetée par les partenaires sociaux : « Je sais qu’il y a des salariés qui n’en peuvent plus du télétravail, donc il faut aussi prendre en compte ces situations. »

Concernant les nouvelles règles de télétravail, elle a également indiqué qu’il était possible, « dans une entreprise, que certains puissent en faire un peu moins et d’autres un peu plus », tant que la « moyenne » de trois ou quatre jours de télétravail par semaine est respectée.

12h45 : Les débats autour du pass vaccinal reprendront ce soir à l’Assemblée nationale

​Les débats devant l’Assemblée nationale sur le projet de loi créant le pass vaccinal, interrompus lundi soir de façon inopinée, doivent se poursuivre mardi soir, a-t-on appris de sources parlementaires.

Les discussions sur ce texte ont été suspendues à minuit, après qu’une majorité d’entre eux ont refusé - par un vote à main levée - la poursuite de la séance. Les oppositions, qui se sont mobilisées pour faire capoter cet examen, s’en sont félicitées.

12h : En Angleterre, des profs retraités en renfort

Une rentrée sous le signe d'Omicron. Craignant une hausse des contaminations à cause du nouveau variant et donc un manque de professeurs, les autorités ont appelé à des enseignants retraités à venir en renfort. Pour éviter de répandre le coronavirus, les collégiens et lycéens se font également dépister mardi dans leurs établissements en Angleterre et doivent porter des masques en classe. «L'enseignement en face-à-face continuera d'être la norme attendue», a souligné sur Twitter le ministre de l'Education Nadhim Zahawi.

11h45 : Novak Djokovic, non-vacciné, annonce son départ pour l'Open d'Australie

Le n°1 mondial Novak Djokovic, qui n'a jamais communiqué sur son statut vaccinal, a annoncé mardi sur les réseaux sociaux qu'il partait pour l'Australie grâce à une «dérogation», deux semaines avant le début de l'Open d'Australie. «J'ai passé du très bon temps avec ceux que j'aime durant les vacances et aujourd'hui, je pars pour Down Under (l'Australie) grâce à une dérogation. En avant 2022», a écrit le Serbe sur son site Instagram pour accompagner une photo de lui à l'aéroport avec un sac de raquettes.

11h30 : L’Angleterre appelle des enseignants retraités en renfort

Les enfants ont repris ce mardi le chemin de l’école en Angleterre, une rentrée pour laquelle les autorités redoutant une hausse des contaminations et un manque de professeurs, ont appelé à des enseignants retraités à venir en renfort. Pour éviter de répandre le coronavirus, les collégiens et lycéens se font dépister ce mardi dans leurs établissements en Angleterre et doivent porter des masques en classe.

« L’enseignement en face-à-face continuera d’être la norme attendue », a souligné sur Twitter le ministre de l’Education Nadhim Zahawi. L’envolée des cas de coronavirus liée au variant très contagieux Omicron se traduit par un absentéisme causant des dysfonctionnements dans plusieurs secteurs.

11h15 : L'audition d'Olivier Véran annulée

L'audition d'Olivier Véran, ministre des solidarités et de la santé, par la commission des lois sur le projet de loi renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire et modifiant le code de la santé publique, prévue mardi 4 janvier à 17h30, est annulée.

10h45 : Les débats sur le pass vaccinal reprendront en fin d'après-midi à l'Assemblée

Selon des sources de BFMTV, les débats sur le pass vaccinal reprendront ce mardi en fin d'après-midi à l'Assemblée nationale.

10h30 : Record mondial de plus d'un million de cas par jour aux Etats-Unis
10h20 : A Lyon, c'est encore la vague Delta qui sature les hôpitaux

Deux phénomènes se combinent en France en ce moment. Un très haut plateau du variant Delta, un variant contagieux et entraînant de nombreuses formes graves, et une nouvelle vague d'Omicron, encore plus contagieux mais sans doute moins impactant pour les réanimations.



 

10h10 : La « bulle » sanitaire mise en place autour des sites de Pékin

La « bulle » sanitaire anti-Covid a été mise en place ce mardi autour des sites des Jeux olympiques de Pékin, un mois tout juste avant le début des épreuves qui s’annoncent comme les plus surveillées de l’ère pandémique. La Chine, où la pandémie a été détectée pour la première fois fin 2019, a largement éradiqué la maladie en recourant à des mesures très strictes de dépistage, de traçage, de confinement et de vaccination.

Afin d'accueillir les 3.000 athlètes et leur personnel de soutien pour les JO d'hiver (4-20 février), une bulle sanitaire a été mise en place, pour éviter tout contact entre les personnes en provenance de l'étranger et la population locale en dehors de cette zone.

9h45 : Elisabeth Borne va demander du « pragmatisme » à l’Inspection du travail

La ministre du Travail Élisabeth Borne va demander du « pragmatisme » à l’Inspection du travail dans ses contrôles sur le respect des trois jours obligatoires de télétravail, en affirmant que celui-ci pourrait être calculé « en moyenne » dans une entreprise.

« Je donnerai une instruction à l’Inspection du travail de pouvoir accepter dans une entreprise que certains puissent en faire un peu plus et d’autres un peu moins », a-t-elle déclaré sur franceinfo.

9h22 : La suspension surprise du pass vaccinal à l’Assemblée justifiée par Hidalgo et Le Pen

La candidate PS à la présidentielle Anne Hidalgo a rejeté mardi sur le gouvernement la responsabilité de la suspension surprise de l’examen du projet de loi sur le pass vaccinal. « Ça se passe comme ça car ce gouvernement ne respecte personne », a-t-elle réagi mardi matin sur France 2, faisant valoir que la France doit faire face aux « contaminations » et à la « diffusion » du variant Omicron alors qu'« il y a quelques semaines le ministre de la Santé nous disait qu’on était les meilleurs du monde » face à lui.

Se disant « pour le pass vaccinal », elle a estimé qu’il fallait « prendre le temps de la discussion » car ce dispositif « est privatif de liberté » et que « le parlement est le lieu de cette discussion, respectueuse, avec toutes les forces politiques ». La candidate RN Marine Le Pen avait dans la nuit dans un tweet salué « une victoire pour la démocratie ».

8h58 : Les enfants des soignants seront accueillis à l’école en cas de fermeture de classe

« Nous avons prévu un accueil partout en France (…) des enfants de soignants pour faire en sorte que les soignants puissent continuer à travailler », a indiqué sur France Inter le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal. Il a précisé que la liste détaillée des professions de santé concernées serait communiquée « dans la journée ».

8h42 : Gabriel Attal dénonce « une forme d’amicale de l’irresponsabilité »

« On a vu hier soir une forme d’amicale de l’irresponsabilité se constituer, avec les députés de la France insoumise, du Rassemblement national et de LR pour faire dérailler le calendrier de l’adoption du pass vaccinal », a dénoncé ce matin le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal sur France Inter. « On va tout faire pour tenir au plus près le calendrier qui était prévu », a-t-il insisté.



« Le pass vaccinal est nécessaire. On a besoin que la campagne de vaccination se poursuive. Il y a un an, on avait dix fois moins de cas, et pourtant 25 % de personnes hospitalisées en plus, il y avait un couvre-feu à 18h dans 15 départements », a-t-il ajouté, précisant que le gouvernement « a toujours pris les mesures que nous jugions nécessaires pour protéger les Français ». « Le variant Omicron est incroyablement plus contagieux que les précédents. Les mesures de type couvre-feu n’ont que très peu d’effet. »

8h30 : Encore un million d’habitants confinés après des cas de Covid

La Chine a confiné plus d’un million d’habitants supplémentaires dans une localité du centre du pays après la découverte de trois cas asymptomatiques de Covid-19, à un mois des Jeux Olympiques d’hiver de Pékin. Depuis le début de l’épidémie, les autorités appliquent une stratégie « zéro Covid » qui consiste à tout faire pour limiter au maximum la survenue de nouveaux cas.

La ville de Yuzhou, située dans la province du Henan à près de 800 km au sud de Pékin, a annoncé lundi soir à ses 1,2 million d’habitants qu’ils devaient rester chez eux, afin de limiter la propagation du virus. La mesure, dont la durée n’a pas été précisée, est prise après la découverte de trois cas asymptomatiques de Covid-19.

8h20 : « Pas de risque de paralysie » pour les entreprises selon Bruno Le Maire

« Il n’y a pas de risque de paralysie » pour les entreprises, explique Bruno Le Maire sur RTL. Selon le ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, « il pourra y avoir des difficultés ici ou là, bien entendu ». « Mais nous avons pris toutes les mesures pour que la désorganisation soit la plus limitée possible et les nouvelles règles d’isolement définies par Olivier Véran vont largement simplifier la vie des entreprises », poursuit-il.



Bruno Le Maire ajoute que des mesures ont été prises pour accompagner les entreprises impactées par la crise sanitaire « pendant tout le mois de janvier ». « On ne réactive pas le quoi qu’il en coûte », précise-t-il.

7h47 : Vaccination expérimentale dans un zoo de Santiago du Chili

Charly et Sandai, un tigre du Bengale et un orang-outan de Bornéo, deux espèces menacées d’extinction, ont reçu lundi leur deuxième dose de vaccin contre le coronavirus dans le cadre d’un programme expérimental unique en Amérique latine mené par le zoo de Santiago du Chili.

Le vaccin administré est expérimental et n’est pas disponible à la vente. Sa formule uniquement destinée aux animaux connaît certaines similitudes avec celui administré chez l’Homme, la principale variante résidant dans l’adjuvant utilisé, a expliqué le laboratoire vétérinaire Zoetis qui a fourni les doses.

« L’idée est de protéger les animaux les plus sensibles contre le coronavirus et, dans le même temps, de vérifier si les vaccins génèrent une immunité et combien de temps cette immunité dure, un peu comme chez l’homme », explique Sebastian Celis, chef du département vétérinaire.

7h38 : Coup de théâtre à l’Assemblée où l’examen du texte est suspendu

Alors que de nouvelles règles pour tenter de juguler l’épidémie sont entrées en vigueur lundi, les députés ont, contre toute attente, suspendu l’examen du projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal, refusant de poursuivre les débats après minuit. Un coup de théâtre qui va retarder le calendrier d’adoption défnitif du texte par le parlement, qui ne fait toutefois guère de doute malgré l’hostilité des députés LFI, RN et PCF.
Tandis que la majorité dénonçait « l’irresponsabilité » de l’opposition, le député LR Julien Aubert a salué un « camouflet pour le gouvernement », le chef de file des Insoumis Jean-Luc Mélenchon voyant dans le vote contre la poursuite des débats une « correction » pour le ministre de la Santé, Olivier Véran.

Bonjour et bienvenue dans ce live. Nous allons suivre ensemble toute la journée l’évolution de la situation liée à l’épidémie de coronavirus. Installez-vous confortablement, on vous explique tout.