Coronavirus en Gironde : Danser dans les bars, se rassembler sur la voie publique… Ce qu’on ne pourra pas faire au Nouvel An

MESURES La préfecture de la Gironde vient d’édicter une nouvelle série d’interdictions pour la nuit du 31 décembre

Mickaël Bosredon
— 
Les contrôles, notamment d'alcoolémie, seront renforcés la nuit du 31 décembre.
Les contrôles, notamment d'alcoolémie, seront renforcés la nuit du 31 décembre. — Frederic Scheiber/20MINUTES

Si les Français ont échappé au couvre-feu, « la nuit de la  Saint-Sylvestre se déroulera, cette année encore, dans un contexte particulier en raison de la  situation sanitaire » rappelle ce jeudi la préfecture de la  Gironde. « La circulation du virus continue de progresser dans le département où le taux d’incidence atteint 854,1 nouveaux cas pour 100.000 habitants ce jour. »

Une série de mesures a été adoptée pour « éviter des comportements contraires au respect des gestes barrières pendant le réveillon de la Saint-Sylvestre » indique la préfecture. A l’interdiction de consommer de l’alcool sur la voie publique, vient s’ajouter la fermeture des bars et restaurants, ainsi que des salles des fêtes et polyvalentes, à 2 heures du matin samedi 1er janvier, ainsi que l’interdiction des « activités dansantes » dans ces mêmes établissements du vendredi 31 décembre à 18 h jusqu’au lundi 3 janvier à 8 h.

Interdiction de rassemblements de plus de dix personnes

La préfète de la Gironde Fabienne Buccio a également décidé « l’interdiction des rassemblements, réunions, ou activités sur la voie publique de plus de dix personnes du vendredi 31 décembre à 18 h au lundi 3 janvier à 8 h (à l’exception des manifestations revendicatives autorisées). »

« Par ailleurs, personnels soignants, policiers, gendarmes et pompiers seront largement mobilisés lors de la nuit de la Saint-Sylvestre pour prévenir d’éventuels troubles à l’ordre public et pour assurer le secours aux personnes en tant que de besoin. » Les contrôles routiers seront renforcés.