Coronavirus en Savoie : Retour du masque en extérieur et nouvelles restrictions dans les stations de ski

PANDEMIE Le masque obligatoire en extérieur est de retour à Chambéry, Aix-les-Bains et Albertville également

M.P. avec AFP
— 
Le port du masque est obligatoire pour les 11 ans et plus de 9 heures à minuit dans les stations de ski, comme ici à Tignes.
Le port du masque est obligatoire pour les 11 ans et plus de 9 heures à minuit dans les stations de ski, comme ici à Tignes. — AFP

En Savoie, dans un contexte de   vacances de Noël (week-end de chassé-croisé) et de hausse de l’accidentalité liée à la pratique du ski,  un arrêté préfectoral proroge depuis ce vendredi des mesures en vigueur depuis le 30 novembre. Elles obligent le port du masque aux personnes de 11 ans et plus, y compris en extérieur, dans les lieux rassemblant plus de dix personnes, comme les marchés, les salles de spectacles et de jeux, les magasins, les gares, les bars, les chapiteaux, etc.

Face à l’afflux de touristes en stations et à la dégradation de la situation sanitaire, le port du masque est également obligatoire pour les 11 ans et plus de 9 heures à minuit dans les communes de Chambéry, Aix-les-Bains et Albertville et les communes des stations de ski (comme Tignes, Les Arcs ou La Plagne).

L’arrêté prorogé par le préfet de Savoie Pascal Bolot essaime également l’interdiction de consommer de l’alcool dans les stations de ski sur la voie publique à partir de 16 heures, l’obligation de s’asseoir pour boire et se restaurer dans les bars et restaurants des 38 stations de ski de Savoie.

Ne pas accentuer la pression sur les hôpitaux

Mardi, le taux d’incidence en Savoie s’élevait à 759 cas pour 100.000, avec un taux de positivité à 9 % soit 15 fois le seuil épidémique. Un niveau élevé de contaminations qui fait peser un risque sur les hôpitaux, où 82 patients étaient hospitalisés pour Covid-19 le 21 décembre, dont 21 dans des services de soins critiques.



Début décembre, Pascal Bolot avait relancé le masque obligatoire et ce, dès 6 ans, au pied des remontées mécaniques, dans les télésièges ou les télécabines. Le pass sanitaire reste obligatoire pour fréquenter ces lieux et, selon la préfecture, plus de 10 000 contrôles ont été effectués depuis l’ouverture des stations savoyardes.