Bretagne : Le gagnant qui a empoché 30 millions au Loto avait oublié son ticket dans sa sacoche

JOYEUX NOEL Validé à Orgères, près de Rennes, ce gain constitue le record historique depuis le lancement du jeu en 1976

Camille Allain
— 
Illustration d'un relais de tabac presse où viennent jouer les adeptes de Loto.
Illustration d'un relais de tabac presse où viennent jouer les adeptes de Loto. — Syspeo / SIPA
  • Un homme âgé d’une soixantaine d’années a empoché la somme de 30 millions d’euros début décembre, après avoir validé son ticket à Orgères, au sud de Rennes.
  • Cette somme constitue un record absolu depuis la création du Loto en France, en 1976.
  • L’heureux gagnant avait pourtant oublié son ticket, laissé dans une sacoche qu’il avait oubliée au restaurant.

Après l’homme qui valait 3 milliards, voici la sacoche qui valait 30 millions. A Orgères, au sud de Rennes, un homme âgé d’une soixantaine d’années a empoché la coquette somme de 30 millions d’euros lors du tirage du Loto effectué le 4 décembre. C’est la somme la plus importante jamais remportée depuis le lancement du jeu en 1976, qui a fini par tomber après 28 tirages consécutifs sans gagnant. La combinaison gagnante ? Le 5, 18, 23, 34, 44 et le 5 pour la chance. D’après  La Française des jeux, l’heureux gagnant jouait toujours cette même combinaison, qu’il avait choisie un peu par hasard il y a plusieurs années.

Mais la chance a failli ne pas sourire à ce joueur occasionnel âgé d’une soixantaine d’années. Conservé dans sa sacoche pendant plus d’une semaine, son ticket a été égaré le temps de quelques heures pendant un voyage d’affaires. « J’ai égaré ma sacoche au restaurant durant mon séjour. J’ai dû envoyer un taxi pour la récupérer », raconte-t-il. « A l’époque, je ne savais pas que mon reçu était gagnant. Jamais je n’aurais imaginé que ma sacoche contenait 30 millions d’euros ! », a-t-il expliqué à la FDJ lors de la remise de son chèque.

« Je suis tombé très bas »

Issu d’une famille modeste, le gagnant est chef d’entreprise. Selon la FDJ, l’homme aurait traversé de nombreuses épreuves professionnelles avant de monter sa propre entreprise, désormais florissante. « Je suis tombé très bas mais je me suis toujours battu pour remonter. Je viens d’un milieu où je n’avais rien à perdre », a-t-il expliqué lors du paiement. L’argent perçu par le patron breton va lui permettre « d’aider son associé et frère de cœur ainsi que sa famille » mais aussi de s’acheter une maison et de voyager. Ses proches ne sont pas encore au courant de l’incroyable nouvelle, pas même sa femme. Le chanceux comptait leur annoncer à l’occasion des fêtes de fin d’année, après presque un mois à garder le secret. Un Noël qui s’annonce plutôt joyeux.

Comme à chaque gain important, la FDJ a proposé un accompagnement personnalisé au grand gagnant, afin de lui permettre de gérer au mieux cette nouvelle vie. C’est la seconde fois en quelques mois que le record historique de gains est battu. Le précédent record avait été établi le 11 septembre et s’établissait à 26 millions d’euros. Les 30 millions remportés à Orgères ne constituent même pas un record de gain en Ille-et-Vilaine. En 2007, plus de 39 millions d’euros avaient été empochés à l’Euromillions par un habitant de Vern-sur-Seiche.