Coronavirus : Gare à ce compte-rendu trompeur d’un hôpital alsacien sur le nombre de vaccinés en réa

FAKE OFF Le compte-rendu du nombre de patients vaccinés et non-vaccinés en réanimation dans un centre hospitalier alsacien circule sur les réseaux sociaux et donne lieu à des interprétations non fondées

Alexis Orsini
— 
Un service hospitalier de réanimation (illustration).
Un service hospitalier de réanimation (illustration). — UGO AMEZ/SIPA
  • Et si un centre hospitalier venait indirectement de reconnaître la non-efficacité des vaccins contre le Covid-19 ?
  • C’est ce que soutiennent plusieurs internautes relayant un même « compte-rendu » du centre hospitalier de Haguenau (Alsace), qui comptabilise 7 personnes vaccinées parmi les 8 patients en réanimation à la date du 6 décembre.
  • Si l’établissement a reconnu l’authenticité du document, il regrette qu’il circule sans contextualisation : il a depuis précisé le profil des patients vaccinés, et indiqué qu’à l’heure de son dernier bilan, les non-vaccinés restaient clairement majoritaires par rapport aux vaccinés.

A en croire les opposants à la vaccination anti-  Covid-19, la preuve de son inefficacité – et de la présence importante de patients vaccinés en réanimation – aurait été rendue publique il y a quelques jours sur les réseaux sociaux… grâce à la diffusion d’un document interne à un hôpital alsacien.

« Point de situation au [6 décembre 2021] au Centre hospitalier de Haguenau : sur 8 patients en réanimation, 7 sont vaccinés. Stop à la propagande », « C’est ça, la réalité des hôpitaux… », affirment notamment deux tweets viraux, parmi d’autres, relayant le même document.


Ce « compte-rendu », dont l’en-tête reprend les logos des établissements membres de la Coopération hospitalière Nord-Alsace, à laquelle appartient le centre hospitalier de Haguenau (Alsace), indique dans son décompte du 6 décembre 2021 : « Sur les 8 patients Covid hospitalisés en réanimation (dont 7 vaccinés), 6 sont ventilés de façon invasive. 13 patients sur 16 sont ventilés, donc il y a peu de possibilités de sortie, ce qui impacte l’activité opératoire. »

« Ces prévisions sont données à l’ensemble de la communauté hospitalière pour prendre en considération les échecs vaccinaux, qui même avec un schéma vaccinal complet (sic), et rappeler au respect des gestes barrières », poursuit-il.

FAKE OFF

Contacté par 20 Minutes, le Centre hospitalier de Haguenau nous renvoie à  un communiqué publié sur son site le lundi 20 décembre dans la soirée. Si l’établissement reconnaît l’authenticité du document circulant sur les réseaux sociaux, il déplore que « ce compte-rendu synthétique des débats se déroulant en cellule Covid » ait « été abondement diffusé et manifestement instrumentalisé sans que les éléments permettant d’en comprendre le contenu n’aient été repris ».

Et l’établissement de détailler le profil des patients concernés : « Il s’avère en effet qu’à la date du 6 décembre 2021, 8 patients, dont 7 vaccinés, étaient présents en réanimation. Toutefois, parmi les patients vaccinés, 3 étaient immunodéprimés avec un traitement immunosuppresseur, traitement qui diminue significativement l’efficacité de la vaccination par baisse de la production d’anticorps ». « Trois autres patients (étaient) en fin de schéma vaccinal, n’ayant pas encore bénéficié de leur dose de rappel [la 3e] et (le dernier) patient (disposait d’un) schéma vaccinal (…) incomplet ou douteux », poursuit le Centre hospitalier de Haguenau.

Au 20 décembre, 9 patients Covid en réanimation, dont 8 non-vaccinés

L’établissement a par ailleurs profité de cette mise au point pour communiquer sur les chiffres les plus récents de son service de réanimation. A la date du 20 décembre toujours, il comptait 9 patients Covid en réanimation, dont 8 non-vaccinés et un vacciné immunodéprimé.

« Sur les 25 patients Covid hospitalisés en médecine, 13 ne sont pas vaccinés », précise en outre le Centre hospitalier, en soulignant que 10 des 12 patients vaccinés présentent « des antécédents médicaux favorisant l’évolution vers une forme sévère en cas d’infection Covid ».

Et l’établissement de conclure que « ces éléments corroborent les dernières données » de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) montrant qu’une « personne non vaccinée et atteinte du Covid présente plus de trois fois plus de risques d’être hospitalisée et 4,6 fois plus de risques d’être prise en charge en soins critiques qu’une personne vaccinée. »