Hauts-de-France : Les Nordistes sont infidèles et gâtent leurs amants et amantes

MOEURS Nombreux dans les Hauts-de-France, les adeptes de relations extraconjugales n’en sont pas moins aux petits soins en cette période de Noël avec leur partenaire caché

Mikaël Libert
— 
Un couple dans un lit (illustration).
Un couple dans un lit (illustration). — P. Selbach ./ Pixabay
  • Les Hauts-de-France sur le podium, en 3e place des régions les plus infidèles de France.
  • En tête, on retrouve l’Île-de-France suivie de près par Provence-Alpes-Côte-d’Azur.
  • Un sondage d’un site de rencontres spécialisé montre que les infidèles sont très généreux avec leurs amants et amantes.

Le cœur sur la main. Plusieurs sites de rencontres extraconjugales publient chaque fin d’année une sorte de palmarès des territoires dans lesquels les Français et Françaises sont les plus infidèles. Force est de constater que dans tous les cas, les habitants des  Hauts-de-France tirent souvent leur épingle du jeu. Et dans le classement dévoilé, samedi, par le site Extraconjugales.com, on apprend que maîtresses et amants sont plutôt gâtés en termes de  cadeaux de Noël.

Début 2021, 20 Minutes avait publié un article traitant des records d’infidélité  enregistrés par le site Gleeden pour la ville de Lille. A l’échelle des grandes agglomérations, c’était donc la capitale des Flandres qui arrivait en tête, devant Paris. De son côté, le site Extraconjugales a élargi le point de vue aux régions, ce qui laisse les Hauts-de-France sur le podium, mais en troisième position derrière l’Île-de-France et Paca. Chez nous, la « propension à la trahison » est de 54 % assure le site en se basant sur les données de ses 1,2 million d’utilisateurs dans l’Hexagone.

Des cadeaux à 500 euros pour les amants et amantes

A noter qu’il y a tout de même un brin de fidélité dans l’infidélité. Extraconjugales.com a sondé 2.000 de ses utilisateurs âgés de 24 à 65 ans à proportion égale entre femmes et hommes. Il en ressort que « 93 % des hommes infidèles et 87 % des femmes infidèles admettent garder le contact avec leur amant(e) pendant la période des fêtes de fin d’année ». Au-delà du simple contact, ils leur font même de beaux cadeaux. En effet, à Lille, le budget moyen investi par les infidèles pour le cadeau de Noël à leur partenaire caché est tout de même de 505 euros (650 pour les hommes et 320 pour les femmes).

Pour autant, avoir une maîtresse ou un amant et lui faire des cadeaux n’empêche pas d’aimer son partenaire « officiel ». Dans le même sondage, il apparaît que « 64 % des hommes et 57 % des femmes croient qu’il est possible de tromper son partenaire en l’aimant tout autant ». Pas sûr que l’argument fasse mouche en cas de découverte du pot aux roses.