Coronavirus : La vaccination responsable des problèmes cardiaques de Sergio Agüero ?

FAKE OFF Le joueur du FC Barcelone a annoncé la semaine dernière qu’il mettait un terme à sa carrière pour préserver sa santé. Une annonce qui n’a pas échappé aux antivax sur les réseaux sociaux

Maïwenn Furic
— 
Après seulement cinq match et un but avec son nouveau club catalan, Sergio Agüero a pris sa retraire
Après seulement cinq match et un but avec son nouveau club catalan, Sergio Agüero a pris sa retraire — AFP
  • Arrivé en septembre au FC Barcelone, après dix années à Manchester City, Sergio Agüero a annoncé le 15 décembrequ’il mettait un terme à sa carrière pour des raisons médicales.
  • Sur les réseaux sociaux, les détracteurs des vaccins anti-Covid-19, dont le politicien Florian Philippot, sont nombreux à faire le lien entre la vaccination récente des joueurs barcelonais et les problèmes cardiaques de l’attaquant.
  • 20 Minutes fait le point sur ces rumeurs.

L’attaquant argentin Sergio Agüero a annoncé son départ en retraite le 15 décembre, lors d’une conférence de presse au Camp Nou. C’est en larmes qu’il a évoqué des raisons médicales pour justifier la fin de sa carrière de  footballeur professionnel. « Kun » de son surnom était arrivé au  FC Barcelone en septembre, après dix ans passés à  Manchester City.

C’est un au revoir qui a beaucoup fait réagir sur les réseaux sociaux. Et pas forcément ceux auxquels on pouvait s’attendre. Le patriote  Florian Philippot, ainsi que d’autres détracteurs du  vaccin anti Covid-19, se sont exprimés. « Le joueur de Barcelone Sergio Agüero met fin à sa carrière « en raison de problèmes cardiaques récemment décelés ». En septembre son club se vantait d’avoir vacciné 99,9 % des joueurs ! Il avait fait un malaise le 30 octobre », a écrit celui qui s’illustre régulièrement sur  Twitter pour son positionnement contre la politique sanitaire menée par le  gouvernement. « À quand la vérité ? ! »


Nombreux sont ceux qui l’ont soutenu et ont fait remarquer : « Si le problème était plus ancien il aurait été repéré lors des examens médicaux pratiqués à l’arrivée du joueur au Barça ». Pour d’autres il s’agit d’une « instrumentalisation pour faire adhérer à leur cause ».

FAKE OFF

En septembre, une information circulait selon laquelle 99,9 % des joueurs du Barça, de la section Juvénile jusqu’à l’équipe première, étaient vaccinés contre le Covid-19. C’est avec cela que Florian Philippot a établi trop rapidement un lien.

Le problème de santé évoqué par Sergio Agüero a été constaté par le public le 30 octobre dernier. Lors du match de Liga contre le Deportivo Alavés, l’attaquant argentin était resté au sol plusieurs minutes en se tenant le cou et la cage thoracique. Victime d’un malaise cardiaque, il avait été transporté à l’hôpital de Barcelone. Les premiers examens ont révélé une arythmie cardiaque complexe, qui l’a tenu éloigné des terrains pendant trois mois.

Les problèmes cardiaques étant parmi les principaux effets indésirables repérés par l'Agence européenne du médicament, les détracteurs de la piqûre ont rapidement fait le lien. Le cardiologue du joueur, Roberto Peidró,  a affirmé à Radio Con Vos a démenti tout lien avec le vaccin : « Cela n’a rien à voir, a-t-il déclaré. Le plus courant est que cette petite cicatrice est produite par un virus qui s’est produit à un moment de votre vie et qui n’a même pas été détectée, mais ce n’est pas une myocardite Covid ». Agüero avait d’ailleurs déjà été victime d’une arythmie cardiaque en 2004 quand il avait 12 ans. Le cardiologue a cependant écarté tout lien entre les problèmes de santé actuels et la précédente arythmie.

Ce n’est pas le premier sportif dont les problèmes de santé ont été attribués à tort au vaccin contre le Covid-19. Le mois dernier, le cardiologue Eloi Marijon expliquait à 20 Minutes qu’il n’y a pas eu, ces derniers mois, d’augmentation significative du nombre de cas de mort subite chez les sportifs, en s’appuyant sur ses données en Ile-de-France.

Autre exemple : le cas pour le footballeur Chirstian Eriksen le 12 juin dernier. Le Danemark jouait son premier match de l’Euro 2020 contre la Finlande, le milieu offensif de seulement 29 ans a été victime d’un grave malaise cardiaque à la 42e minute. Le directeur de l’Inter de Milan, son club de l'époque, avait démenti la théorie antivax en affirmant que le joueur : « n’a pas eu le covid et n’a pas non plus été vacciné ».