« Qu’est-ce que tu deviens ? »... Vous aussi, vous redoutez l'interrogatoire de Noël ? Racontez-nous

VOUS TEMOIGNEZ « Qu’est-ce que tu deviens ? », « Toujours avec untel ? », « Et ton boulot alors ? », dites-nous comment vous esquivez (ou pas) les questions agaçantes de Noël

Xavier Regnier
— 
Une table dressée pour le réveillon de Noël. (illustration)
Une table dressée pour le réveillon de Noël. (illustration) — Pixabay

« Alors, qu’est-ce que tu deviens ? Toujours avec Sarah ? » Paf, la question qu’il fallait éviter est envoyée au beau milieu du repas de Noël par votre tante que vous n’avez pas vu depuis la dernière dinde du 25 décembre. En pleine dépression après votre  rupture amoureuse, voilà votre  réveillon gâché et vous êtes à deux doigts de monter vous coucher sans déballer les cadeaux. 

On a tous déjà dû affronter l'interrogatoire de Noël, cette série de petites questions gênantes auxquelles on ne sait pas comment répondre ou auxquelles on n'a tout simplement pas envie de répondre alors que les convives ont les yeux braqués sur nous.

Vous aussi, vous redoutez l'interrogatoire de Noël ? Quelles questions vous embarrassent le plus ? Lesquelles redoutez-vous le plus ? Comment esquiveriez-vous la fameuse « et toi, qu’est-ce que tu deviens ? » ? Quel stratagème avez-vous mis en place pour éviter les questions agaçantes de tatie Claudine : la réponse évasive, le petit mensonge pour embellir la réalité, le gros mytho ou la réponse franc du collier ?