Grève à la SNCF : Appel levé mais trop tard pour sauver les départs en vacances ce vendredi

SOCIAL Des grèves étaient prévues dès ce vendredi et tout le week-end

M.F avec AFP
— 
Gare de Marseille Saint-Charles.
Gare de Marseille Saint-Charles. — Boris HORVAT / AFP

Ascenseur émotionnel pour les voyageurs qui comptaient prendre le train, ce premier week-end des vacances de Noël. Alors que la SNCF avait affirmé mercredi que les négociations avec les syndicats avaient échoué, la CGT-Cheminots et SUD-Rail ont finalement annoncé ce jeudi qu’ils levaient leurs appels à la grève sur l’axe TGV Sud-Est. Mercredi soir déjà, l’Unsa ferroviaire, l’autre syndicat qui avait déposé un préavis de grève, avait décidé de « sortir de la grève ».

Mais ces décisions ont été « trop tardives » pour améliorer le trafic ce vendredi : seulement la moitié de ces trains (un TGV sur deux) circuleront au démarrage des départs en vacances de Noël. Les appels à la grève ont été levés « trop tardivement sur le plan opérationnel pour assurer une remontée » du nombre de TGV Sud-Est en circulation vendredi, a expliqué la direction.

Samedi et dimanche, le trafic des TGV Sud-Est sera « quasi normal »

Pour dédommager les voyageurs sans train, la SNCF remboursera leur billet à 100 % et leur offrira un « bon d’achat » de même valeur, valable « jusqu’à fin juin ». Les enfants non accompagnés, pris en charge par des animateurs du groupe (service Junior et Cie), seront prioritaires pour obtenir des places dans les TGV en circulation.

Samedi et dimanche, le trafic des TGV Sud-Est sera « quasi normal ». Pour les autres TGV, « Nord, Est et Atlantique », le trafic sera normal « durant tout le week-end », de vendredi à dimanche, a précisé le groupe, qui prévoyait auparavant un trafic « quasi normal » vendredi pour les TGV Atlantique.