Créteil : L’évêque va vendre sa résidence pour financer l’indemnisation des victimes d’abus sexuels

DEDOMMAGEMENT L'évêque entend « assumer dans la durée, la part de notre contribution institutionnelle »

20 Minutes avec agence
— 
Des agents pastoraux seront formés sur le sujet des violences sexuelles.
Des agents pastoraux seront formés sur le sujet des violences sexuelles. — F.Brenon/20Minutes

L’évêque de Créteil (Val-de-Marne) Mgr Dominique Blanchet a récemment annoncé une série de mesures prises par son diocèse pour lutter contre les violences sexuelles au sein de l’Eglise.

La décision phare est la vente prochaine de la résidence officielle du dignitaire catholique, indique Actu Val-de-Marne. L’argent de la transaction participera à l’indemnisation des victimes.

Un logement de remplacement recherché

Le diocèse contribue « au fonds Selam constitué pour l’indemnisation individualisée des victimes sans recourir au Denier de l’Église ni à aucune contribution des fidèles pour la mission », a expliqué l’évêque. Ce dernier habitera ensuite dans un logement « plus modeste en proximité de l’évêché » de Créteil qui n’a pas encore été trouvé. L’objectif est « d’assumer dans la durée, la part de notre contribution institutionnelle », a assuré l’évêque.

Mgr Dominique Blanchet a par ailleurs indiqué que la ligne d’écoute du diocèse, créée en 2014, était désormais joignable par mail et de manière « élargie ». Il a aussi évoqué la formation des agents pastoraux sur le sujet des violences sexuelles ainsi qu’une « charte de bientraitance et de protection des mineurs […] en cours d’écriture ».