Noël : La sécurité renforcée devant les églises et les commerces

MENACE Les sites symboliques ou pouvant rassembler un nombre important de personnes, tels que les marchés de Noël ou les zones commerciales, vont aussi bénéficier d’une protection renforcée

20 Minutes avec AFP
— 
Plusieurs dizaines de policiers ont sillonné le marché de Noël de Colmar (Haut-Rhin) ce dimanche. (Photo d'illustration)
Plusieurs dizaines de policiers ont sillonné le marché de Noël de Colmar (Haut-Rhin) ce dimanche. (Photo d'illustration) — ShenXin/Pixabay

En raison de la menace terroriste et du risque accru de braquages, Gérald Darmanin a demandé, ce mercredi, aux préfets de renforcer la sécurité devant les lieux de culte et les commerces à l’approche des fêtes de Noël.

Le ministre de l’Intérieur demande ainsi « d’assurer la présence systématique » des forces de l’ordre devant « les lieux de culte chrétiens ».

Un dispositif « dissuasif et visible »

Les sites symboliques ou pouvant rassembler un nombre important de personnes pendant les fêtes de fin d’année, tels que les marchés de Noël ou les zones commerciales, devront également bénéficier d’une protection renforcée. Le dispositif devra être « dissuasif et visible » avec, si besoin, le recours aux militaires de la force Sentinelle et aux polices municipales, notamment à l’heure des messes.

Début décembre, deux hommes de 23 ans ont été mis en examen et placés en détention provisoire pour un projet d’attaque terroriste au couteau sur des passants, « autour de la période de Noël », dans des centres commerciaux, des universités ou dans la rue, selon une source judiciaire.

Les préfets sont également invités à « prévenir les vols à main armée » en sécurisant « les commerces et les flux de marchandises, sur les axes ou au sein de plateformes logistiques ». « Transports de fonds, bijouteries, débits de tabac (…) sont exposés à des risques accrus de délinquance violente » pendant cette période de fermeture et doivent être davantage surveillés, souligne cette note.