La « prime de Noël » versée ce mercredi à 2,3 millions de ménages modestes

CADEAU C’est, par exemple, un chèque de 274,41 euros qui attend les couples avec un enfant bénéficiaires du RSA

X.R.
Petit cadeau de Noël du gouvernement aux ménages modestes.
Petit cadeau de Noël du gouvernement aux ménages modestes. — ROMAIN DOUCELIN/SIPA

Le gouvernement a neuf jours d’avance, ou dix si vous êtes du genre à déballer les cadeaux de Noël le 25. Ce mercredi, la « prime de Noël » est versée à 2,3 millions de ménages modestes, ayant touché le RSA, l’allocation de solidarité spécifique ou l’allocation équivalent retraite en novembre. La Caisse nationale des allocations familiales (CAF) précise que « les organismes nécessaires font alors le nécessaire », n’entraînant aucune démarche pour recevoir cette prime, et que les foyers ouvrant leurs droits à ces allocations en décembre toucheront la prime au mois de janvier.

Son montant varie selon la composition du foyer, mais aussi selon l’allocation qui y ouvre droit. En effet, les bénéficiaires de l’allocation de solidarité spécifique et de l’allocation équivalent retraite toucheront 152,45 euros, et ce quel que soit le nombre de personnes composant le foyer. Un montant qui n’a pas varié depuis 2009, et qui est le même pour les bénéficiaires du RSA vivant seuls.

467 millions d’euros

En revanche, les personnes touchant le RSA en couple ou seules avec un enfant toucheront 228,67 euros, et 274,41 euros pour un foyer de trois personnes. A partir d’une quatrième personne, le montant diffère selon le nombre d’enfants : 320,14 euros pour un couple avec deux enfants et 335,39 euros pour un parent isolé avec trois enfants. La prime augmente ensuite de 60,98 euros par enfant supplémentaire.

Ce dispositif coûte cette année 467 millions d’euros au gouvernement, et la prime viendra s’ajouter pour les bénéficiaires à l’indemnité inflation de 100 euros versée aux 38 millions de Français touchant moins de 2000 euros net par mois. L’an dernier, avec un taux de chômage plus élevé, 2,5 millions de foyers avaient bénéficié de cette aide exceptionnelle.