Noël : Du jeu de société en ligne à la belle histoire d’amour, la vraie comédie romantique de notre lecteur Cyril

NOEL DE L'AMOUR (2/3) Parce que la réalité dépasse parfois la fiction, plongez dans une comédie romantique de Noël, « pour de vrai »

Pierre Cloix
— 
Et un bien joyeux Noël à vous.
Et un bien joyeux Noël à vous. — Canva/20 Minutes
  • Noël, ce sont les guirlandes, les sapins, mais aussi les séries et téléfilms à l’eau de rose. Pour l’occasion, nous avons demandé à nos lecteurs de nous raconter leur histoire d’amour qui n’aurait rien à leur envier.
  • Sortez vos meilleures couvertures et sucreries, c’est le moment guimauve. Dans le premier épisode de notre série « Noël de l’amour », notre lecteur Cyril nous raconte comment il a trouvé l’amour en ligne.

Pour Noël, nous avons interrogé nos lecteurs sur leurs plus belles histoires d’amour. Le témoignage que vous allez lire est authentique.

C’est Noël et, ici, on n’est pas du genre Grinch à bouder notre plaisir. Non, quand vient ce moment de l’année, on veut tout le décorum. Les guirlandes, le vin chaud, le chocolat, le sapin : la totale. Et ça inclut même les comédies romantiques de Noël un peu ringardes et téléphonées.

Mais, cette année, n’en déplaise aux fictions Love Actually, The Holiday ou Christmas Flow, la belle histoire d’amour de Noël se déroule dans le monde réel (et aussi un peu virtuel, vous allez comprendre). Sortez les couvertures, le chocolat chaud et la chantilly, on vous raconte la belle histoire de Cyril.

Amour, mot compte triple

Vous connaissiez le jeu « Wordox » sur Facebook ? Nous, non, du moins pas avant que notre protagoniste ne nous en parle. En résumé, il s’agit d’un équivalent du classique « Scrabble » en ligne et, il y a dix ans, Cyril passe pas mal de temps sur cette application. Il enchaîne les mots compte double, triple et les petits mots à lettres chères (qui n’a jamais placé un « ay » ou un « wu » ?). Ah, et il y a une petite différence avec le jeu de société classique : on est sur Internet. Donc, forcément, il y a un tchat. C’est là que Cyril commence à discuter avec Estelle, tout en jouant.

Pendant près d’un mois et demi, nos deux joueurs échangent les bons mots et… parlent de leurs vies respectives, de leurs « vies de couple vacillante ». Très vite, ils deviennent « des amis, des confidents », mais « sans jamais se voir », précise notre personnage principal. On aurait pu croire que la machine était lancée, mais non. Le dernier tirage n’avait pas (encore) donné les bonnes lettres. Les échanges dureront ainsi un an, mais comme c’était « impossible à cette époque », selon Cyril, lui et Estelle s’éloignent. Puis, ils finiront par refaire leur vie chacun de leur côté, et le temps passe…

Merci les montages Facebook

Et quand on dit que le temps passe, il passe vraiment. Neuf ans pour être précis. Nous sommes en décembre 2019, et Cyril est à nouveau célibataire. Il partage alors un montage Facebook avec un père Noël, en demandant que ce dernier lui « apporte la femme de sa vie ». Bouteille à la mer ou trait d’humour, cette publication se situait certainement quelque part entre les deux. En tout cas, Cyril a été bien inspiré ce jour-là. Vous ne devinerez jamais qui lui a envoyé un SMS après avoir vu le post.

Enfin si, il s’agit quand même d’une belle histoire de Noël, donc vous vous doutez bien que ça ne pouvait être qu’Estelle. A cet instant, ils sont tous les deux célibataires, bien que madame vive encore chez son ex-conjoint avec sa fille. Ils discutent donc à nouveau et décident de se rencontrer pour la première fois, le 12 janvier 2020 à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), à mi-chemin entre leurs lieux d’habitation, Montpellier (Hérault) pour lui et la Nièvre pour elle.

« On a béni le confinement »

S’ensuivent trois autres rencontres. Ils avaient « prévu de se voir une fois par mois » dans la « capitale auvergnate », se souvient Cyril, mais, vous devez le savoir, une pandémie leur est tombée sur le coin du museau. Ce qui a accéléré un poil le processus. Estelle est venue s’installer à Montpellier, et c’est ainsi que deux personnes qui ne s’étaient vues que quelques fois, et qui s’étaient parlé en ligne pour la première fois il y a dix ans, se sont mises à « vivre ensemble tous les jours, d’un seul coup ». Un problème pour les deux nouveaux tourtereaux ? Pas du tout, ils ont même « béni le confinement. » Ni plus ni moins. Quelqu’un a un mouchoir ? On a les yeux qui piquent.

Cette fois, c’est bon, on a tous nos éléments pour une belle comédie romantique de Noël dans la vraie vie. Et si ça ne vous suffisait pas, sachez qu’Estelle et Cyril se sont mariés en avril. Ils partent de loin mais, comme le dit notre protagoniste : « C’est le destin, il fallait que ça arrive. » Romantique, mot compte double, 36 points.