Coronavirus dans le Nord : Un village privé de son médecin car il refuse de céder à l’obligation vaccinale

EPIDEMIE Depuis que le seul médecin de Jenlain a cessé d’exercer, refusant de se faire vacciner, le maire de la commune tente en vain de lui trouver un remplaçant

Mikaël Libert
— 
Médecin (Illustration)
Médecin (Illustration) — orzalaga / Pixabay

Depuis l’entrée en vigueur de l’obligation pour les soignants d’être vaccinés  contre le coronavirus pour pouvoir continuer d’exercer, la ville de Jenlain, dans le  Nord, est privée de son seul médecin généraliste. Auprès de nos confrères  de France Bleu, le maire de la commune, Johan Dremaux, a lancé un nouvel appel à l’aide pour lui trouver un remplaçant.

« Cela fait quelques semaines que j’ai pris la ferme et difficile décision de ne pas céder à l’obligation vaccinale. Cela implique de ne plus pouvoir exercer ma profession de médecin généraliste », avait écrit, fin septembre dernier, sur son site Internet, le Dr Grégory Pamart, médecin généraliste à Jenlain depuis environ trois ans. Dans la foulée, il avait suspendu son activité et fermé son cabinet.

« Je lance un appel auprès d’un médecin »

Cela fait donc bientôt trois mois que les quelque 1.200 habitants de la commune doivent trouver une solution alternative pour aller consulter. Un parcours du combattant, les campagnes des Hauts-de-France souffrant déjà d’un manque critique de praticiens. Et c’est bien pour cette raison que le maire de Jenlain se démène pour tâcher de trouver un remplaçant. « Je lance un appel auprès d’un médecin, on est prêt à l’accueillir, on a hâte », a-t-il déclaré au micro de France Bleu.

Les précédentes tentatives du maire sont restées sans effet. L’élu est même allé jusqu’à déposer des annonces directement à la faculté de médecine. Pour le maire et ses administrés, la solution pourrait venir d’un rendez-vous, mercredi, avec l’agence régionale de santé.