Intempéries dans le Sud-Ouest : Les sinistrés font face aux dégâts causés par les inondations

DECRUE Depuis trois jours les Landes et les Pyrénées-Atlantiques subissent d'importantes inondations

20 Minutes avec AFP
— 
Des opérations de nettoyage ont lieu en bordure de la Nive à Bayonne, après les inondations.
Des opérations de nettoyage ont lieu en bordure de la Nive à Bayonne, après les inondations. — Iroz Gaizka / AFP
  • Les départements des Landes et des Pyrénées-Atlantiques ont été placés en vigilance rouge pour les inondations et elle a été levée ce samedi.
  • La décrue se fait lentement mais les opérations de nettoyage ont commencé dès ce dimanche.

La décrue est lente et les inondations touchent encore, ce dimanche, une partie des Landes et les Pyrénées-Atlantiques  frappés depuis trois jours par d’importantes  intempéries. Des opérations de nettoyage ont néanmoins commencé.

Dans les Landes, une cinquantaine de pompiers étaient mobilisés pour accompagner les sinistrés à leurs domiciles et évaluer les dégâts, a indiqué la préfecture. A Peyrehorade, cerné par les eaux, des balayeuses et laveuses de voiries arpentaient la commune pour remettre en état les rues couvertes de boue, après la fin des opérations de pompage.

Faire que les gens « puissent passer Noël chez eux »

« On est dans la partie délicate maintenant. On espère qu’il n’y aura pas trop de dégâts. Il faut aller vite pour que les gens puissent passer Noël chez eux », a fait savoir son maire Didier Sakellarides. Des forces de l’ordre filtraient l’accès au pont, au-dessus des Gaves Réunis, pour permettre aux habitants de regagner leurs logements « sans être importunés par des badauds qui gêneraient les opérations de nettoyage », a précisé l’édile.

La solidarité s’organisait aussi, avec une dizaine de bénévoles qui se sont manifestés auprès de la mairie pour venir en aide aux habitants dans le besoin. Une vingtaine d’entre eux est hébergée par la Croix Rouge. Dans les Pyrénées-Atlantiques, des opérations étaient aussi en cours notamment sur la commune de Laruns, traversée par un torrent de boue vendredi. Le département comptait une trentaine de pompiers mobilisés également.

Dix-sept routes départementales encore fermées

Les quais de Bayonne, en bord de Nive, avaient retrouvé leurs pavés ce dimanche matin, a constaté une correspondante de l’AFP. Les festivités de Noël, prévues la veille, se poursuivaient dans le centre-ville avec le passage d’Olentzero, un personnage de la mythologie basque déguisé en charbonnier et donnant des friandises aux enfants.

Dix-sept routes départementales étaient encore fermées à la circulation à la mi-journée, selon la préfecture. La vigilance orange est passée au jaune pour les tronçons Adour Amont-Echez et Bec des gaves, selon le dernier bulletin du réseau de surveillance Vigiecrues.

Elle a été totalement levée pour les tronçons Gave de Pau Béarnais, Saison, Gave d’Oloron, Confluence Adour-Nive et Nivelle.