Météo : Des difficultés de circulation dans les Alpes et en Bourgogne-Franche-Comté en raison de la neige

INTEMPERIES Plusieurs départements ont été placés en vigilance orange pour risque d’avalanches et neige-verglas

20 Minutes avec AFP
— 
Illustration neige sur l'autoroute.
Illustration neige sur l'autoroute. — XAVIER VILA/SIPA

La circulation est compliquée dans les Alpes et  en Bourgogne-Franche-Comté en raison d’importantes chutes  de neige, ce vendredi, ont annoncé les autorités. Plusieurs départements ont d’ailleurs été placés en vigilance orange par Météo France  pour risque d’avalanches et neige-verglas.

En Saône-et-Loire, la préfecture a activé le Centre opérationnel départemental et temporairement interdit la circulation des poids lourds dans le sens Dijon-Lyon sur l'A39. Ailleurs dans la région, la circulation a été partiellement coupée dans la nuit de jeudi à vendredi, avant d’être rétablie tôt dans la matinée sur l'A38 dans le sens Pouilly/Dijon. La circulation a aussi été délicate sur une bonne partie de la Côte-d’Or, Dijon s’étant réveillée sous un beau manteau neigeux.

Des « conditions de circulation particulièrement difficiles » en Savoie

Les difficultés concernaient également le Rhône-Alpes où quatre départements sont placés en vigilance orange : Savoie, Haute-Savoie (neige-verglas et avalanches) et Isère (avalanches) Un incendie s’est par ailleurs déclaré en matinée dans le tunnel du Fréjus (Savoie) et 30 personnes ont dû être évacuées dont 4 ont été incommodées par des fumées. Une fois l’incendie maîtrisé, la circulation a pu être rétablie dans les deux sens en milieu de journée après avoir été interrompue plusieurs heures, a indiqué la préfecture. En Haute-Savoie, des restrictions de circulation ont été mises en place pour les poids lourds en transit vers l’Italie. Idem en Isère où elle a été interdite dans la matinée sur plusieurs axes.

Dans la station huppée de Megève, la mairie a appelé les habitants d’une vingtaine de foyers d’un domaine exposé aux avalanches à évacuer leurs maisons et des saisonniers qui y demeuraient ont été relogés ailleurs, a-t-elle indiqué. La préfecture de Savoie a également mis en garde les automobilistes accédant aux stations de ski, évoquant des « conditions de circulation particulièrement difficiles ». Il est ainsi attendu « 50 cm de neige au moins » au-dessus de 1.200 m d’altitude dans l’après-midi de vendredi et une partie de la nuit. Toujours en Savoie, la circulation des autobus était interrompue en matinée dans l’agglomération de Chambéry mais avait repris en début d’après-midi.

Les poids lourds persona non grata

Dans ces trois départements alpins, un millier de foyers étaient privés d’électricité vendredi matin, notamment autour du Val d’Arly et de Saint-Jean-d’Arves, a indiqué la compagnie gestionnaire Enedis. Quelque 150 agents ont été déployés. Dans l’Ain, placé en vigilance jaune neige-verglas, la mesure principale concerne l’interdiction préventive faite aux poids lourds d’emprunter l'A40 à destination de la Haute-Savoie, qui a provoqué des bouchons à hauteur du nœud autoroutier de Pont-d’Ain.

Les départements du Doubs, de la Haute-Saône, du Jura et du Territoire de Belfort ont pour leur part été placés en vigilance jaune neige et verglas et la circulation y était difficile sur plusieurs axes, dont l’autoroute A36. La circulation des poids lourds sur la RN57, principal axe de circulation vers la Suisse, la RN5 et la D1005, a été interdite. Ailleurs en France, Météo-France a placé en alerte rouge les Pyrénées-Atlantiques et les Landes pour risque de crues.