Seine-et-Marne : Un collège lutte contre le harcèlement scolaire à l'aide d'une boîte aux lettres

INITIATIVE Des psychologues, éducateurs et juristes analysent les messages laissés par les élèves

20 Minutes avec agence
— 
Les élèves victimes de harcèlement peuvent déposer leurs coordonnées dans la boîte.
Les élèves victimes de harcèlement peuvent déposer leurs coordonnées dans la boîte. — DURAND FLORENCE/SIPA

Le collège Nicolas-Fouquet de Mormant est le premier collège de Seine-et-Marne à être équipé d’une boîte aux lettres anti- harcèlement scolaire. Cette dernière a été mise en place le 29 novembre dernier par l’association Les Papillons, qui lutte contre le harcèlement physique ou en ligne, le racket et les violences éducatives.

Elle a été installée près du hall d’entrée et de la vie scolaire, rapporte La République de Seine-et-Marne. Les élèves victimes peuvent y déposer en toute discrétion une lettre avec la description de leur situation, leur nom et leur prénom afin d’être recontactés.

D’autres boîtes aux lettres à venir

Les messages sont recueillis deux fois par semaine et envoyés à des psychologues, éducateurs et juristes regroupés dans un pôle d’analyse. Des solutions peuvent ensuite être apportées, individuellement ou collectivement, par exemple en faisant participer tout l’établissement. La cellule de recueil des informations préoccupantes, autorisée à porter  plainte, peut être saisie dans les cas les plus graves.

Le département de Seine-et-Marne et la communauté de communes ont assuré que d’autres boîtes aux lettres seraient prochainement installées dans le périscolaire et les centres de loisirs, ainsi que dans d’autres établissements.