Fête des lumières à Lyon : Un dispositif de sécurité pour ne pas tomber le masque

EPIDEMIE Un périmètre sanitaire sera instauré dès demain sur la presqu’île, où le masque sera obligatoire et toute consommation de boissons ou de nourriture interdite

Jennifer Lesieur
— 
Le musée des Tissus lors de la Fête des lumières 2019.
Le musée des Tissus lors de la Fête des lumières 2019. — C. Girardon / 20 Minutes

Il s’en est fallu de peu pour que la Fête des lumières 2021 voie bien le jour, ou plutôt la nuit, après une édition 2020 annulée pour raisons sanitaires. Pascal Mailhos, préfet du Rhône, a attendu d’avoir le feu vert du Premier ministre, Jean Castex, pour dévoiler ce mardi le dispositif de sécurité particulier à cette reprise attendue dès demain.

Car elle se tiendra « dans des conditions très encadrées », a prévenu le préfet, dont le rôle est d’accompagner l’organisateur, à savoir la Ville de Lyon, pour faire respecter les consignes de l’Etat. Jean Castex a approuvé le maintien de la Fête des lumières à une condition : « les conditions de consommation de produits alimentaires devront être strictement encadrées et réservées à des zones soumises au contrôle du pass sanitaire ».

Un seul espace de restauration place Maréchal-Lyautey

D’où la décision commune de mettre en place un périmètre sanitaire dans les lieux concernés par la Fête des lumières, la presqu’île élargie, le parc de la Tête d’Or, et le parc Blandan. Le port du masque sera obligatoire, et toute consommation de boisson et de nourriture seront interdits, de 18 heures à 2 heures. La vente et la consommation d’alcool sur la voie publique sera interdite, ainsi que les commerçants ambulants.

Une seule zone de restauration sera accessible : place Maréchal-Lyautey, avec une jauge de 1500 personnes, accessible sur présentation du pass sanitaire. Des stands de type food trucks proposeront nourritures et boissons sans alcool.

En rouge, le périmètre sanitaire. En bleu, l'espace de restauration.
En rouge, le périmètre sanitaire. En bleu, l'espace de restauration. - Préfecture du Rhône

L’enjeu est d’éviter que la foule attendue retire son masque dans les lieux de forte concentration. Le pass sanitaire sera obligatoire dans les cinq lieux clos de la manifestation. Des contrôles de police seront renforcés pour veiller au respect de ces conditions dans une situation préoccupante : Pascal Mailhos a rappelé que le dernier taux d’incidence dans le Rhône s’élevait à 640 au 3 décembre.