Cinq infos dans le rétro : Le variant Omicron progresse, Valérie Pécresse l'emporte chez LR et le meeting de Zemmour se tient sous tension

ACTU De Lesbos à Villepinte, ce qu'il ne fallait pas rater dans l'actualité de ce week-end

Anne Kerloc'h
— 
Un centre de vaccination anti-Covid en Grande-Bretagne, sous la menace du variant omicron
Un centre de vaccination anti-Covid en Grande-Bretagne, sous la menace du variant omicron — Alberto Pezzali/AP/SIPA

Smartphone en mode avion ou mental en mode détente, vous avez déconnecté de l’actu ces dernières 48H. Pour rattraper les infos passées, voici notre indispensable résumé d’actualité.

1- Valérie Pécresse, candidate LR à la présidentielle

Une femme à droite. Samedi, avec 60,95 % des voix, Valérie Pécresse, la présidente de la région Ile-de-France, a été désignée candidate LR à l’élection présidentielle de 2022. Elle a devancé son adversaire du second tour, Eric Ciotti.

Pour la première fois, les 150.000 militants LR ont choisi une femme comme candidate à la présidentielle. « Je pense à toutes les femmes de France aujourd’hui et je dis merci aux adhérents de cette audace » a lancé Valérie Pécresse. La candidate doit désormais affronter le défi de l’unité, alors qu’Eric Ciotti, dès dimanche, lui reprochait déjà de ne pas envoyer « le bon message » en refusant de reprendre certaines de ses propositions.

2- A Lesbos, le pape François dénonce « un naufrage de civilisation »

« Arrêtons ce naufrage de civilisation ! ». Ce dimanche 5 décembre, le pape François a lancé un appel à la solidarité, dans le camp de migrants de l’île grecque de Lesbos. Le souverain pontife a plaidé en faveur d’une meilleure intégration des migrants en Europe. Lors d’un vibrant discours il a déclaré que la Méditerranée « est en train de devenir un cimetière froid sans pierres tombales ». La cause des réfugiés reste cette fois encore la pierre angulaire du 35e voyage du pape. Jorge Bergoglio, lui-même issu d’une famille de migrants italiens installés en Argentine, n’a de cesse de prôner l’accueil des milliers de « frères et sœurs ».

3- Le variant Omicron recensé dans 38 pays, le FMI inquiet pour la croissance

Un nombre toujours grandissant de pays signalaient vendredi des cas du variant du coronavirus Omicron qui, même si l’OMS dit n’avoir à cette heure pas connaissance de cas mortels, inquiète au point que le Fonds monétaire international (FMI) envisage de réviser ses prévisions de croissance mondiale.

L’OMS juge « probable » que le variant se répande au niveau mondial d’autant que, selon une étude sud-africaine, le risque d’attraper une nouvelle fois le Covid-19 est trois fois plus important avec Omicron qu’avec les variants Beta et Delta. Néanmoins, certains experts estiment même que les signaux sont «  encourageants » sur sa dangerosité. Les laboratoires se sont par ailleurs dit confiants dans leur capacité à adapter les vaccins.

4- Premier meeting sous tension pour Eric Zemmour

Eric Zemmour, officiellement candidat à la présidentielle, a tenu dimanche son premier meeting à Villepinte. Il a annoncé le nom de son parti : « Reconquête ! ». Une manifestation contre le candidat a eu lieu à Barbès tandis que d’autres militants hostiles rejoignaient Villepinte. Le meeting a également été émaillé de nombreux incidents. Une équipe de journalistes de l’émission Quotidien a été brièvement prise à partie et exfiltrée par l’équipe de sécurité. Des militants de SOS racisme portants des tee-shirts « Non au racisme » ont été également été attaqués et blessés par plusieurs personnes dans la salle. L'association annonce qu'elle portera plainte. 
 

5- Le PSG décroche le nul face à Lens en Ligue 1

Sur le fil. Le PSG s’en est bien sorti samedi soir à Lens en évitant la défaite à la dernière seconde. Il a réussi à ramener un nul miraculeux (1-1) en égalisant dans le temps additionnel. Sauvé in extremis, une fois de plus, dans une saison où le PSG écrase rarement son adversaire mais finit toujours par s’en sortir. De quoi s’inquiéter pour la suite.