Coronavirus : La liste des effets secondaires des vaccins ne sont-ils plus accessibles au public ?

FAKE OFF Depuis quelques jours, des internautes dénoncent un manque de transparence en raison de la fermeture du site EudraVigilance. En réalité, les informations ont seulement changé de place

Maïwenn Furic
— 
Sur les réseaux sociaux, un message circule selon lequel le site qui répertorie les effets secondaires des vaccins contre le Covid-19
Sur les réseaux sociaux, un message circule selon lequel le site qui répertorie les effets secondaires des vaccins contre le Covid-19 — SYSPEO/SIPA
  • Depuis la commercialisation des vaccins contre le Covid-19, les effets secondaires sont étudiés en permanence, et répertoriés sur le site EudraVigilance.
  • Sur les réseaux, certains affirment que ce site n’est plus accessible au grand public. Les internautes dénoncent le manque de transparence.
  • 20 Minutes a vérifié cette information.

« Donc le site d’EudraVigilance vient d’être fermé… Un autre site s’ouvre. Et seul les utilisateurs enregistrés pourront accéder à la partie limitée du site. Vive la transparence n’est ce pas. » C’est le message, auquel est joint le lien du site EudraVigilance, qui est partagé des centaines de fois sur les réseaux sociaux depuis plusieurs jours. Une affirmation qui n’est pas faite pour rassurer les personnes de plus en plus nombreuses à se méfier des vaccins contre le Covid-19.

Des internautes affirment que le site EudraVigilance a fermé.
Des internautes affirment que le site EudraVigilance a fermé. - Capture d'écran

Dans les commentaires, ils sont nombreux à renchérir : « Quand ils ne veulent pas qu’une information soit connue, il la supprime tout simplement. Il y a un bien un truc qui cloche ». Pour d’autres, il s’agit d’une preuve de plus de la dangerosité de la piqûre anti Covid-19 : « Et après c’est les non vaccinés les complotistes ? »

L’accès aux données sur les vaccins a-t-il réellement été supprimé ? 20 Minutes a démêlé le vrai du faux.

FAKE OFF

Il semblerait que les internautes se soient agités un peu trop rapidement. Lorsque l’on se rend sur le site indiqué par l’auteur du tweet, le message qui y est inscrit est clair : « Nouveau site EudraVigilance. Les informations publiques sur ce site Web ont été intégrées au site Web de l’Agence européenne des médicaments. » En ce qui concerne les différents sites d’informations listés au-dessous, ils ne fonctionnent pas.

Voici ce qui s'affiche lorsque vous cliquez sur le lien du site indiqué par l'internaute.
Voici ce qui s'affiche lorsque vous cliquez sur le lien du site indiqué par l'internaute. - Capture d'écran site EudraVigilance

Mais pour ce qui est du lien indiqué sur la page d’information, il conduit bien à la page de l'Agence européenne des médicaments. De nombreuses informations y ont donc été transférées. Il est possible d’y trouver toutes les actualités sur les autorisations délivrées, sur les études en cours… Pour ce qui est de la liste des effets secondaires attribués aux vaccins contre la Covid-19 ne s’affiche effectivement pas.

Les bases de données sont tout de même accessibles au grand public. Dans votre moteur de recherche, vous pouvez rechercher « EudraVigilance » et cliquer sur le premier résultat. En plein centre de la page d’accueil du site se trouve un message : « NEW ! Pour consulter les rapports sur les vaccins contre la COVID-19, suivez ce lien, puis cliquez sur la lettre C et faites défiler jusqu’à "COVID-19". »

En suivant cette méthode, vous pourrez alors choisir quel est le vaccin qui vous intéresse :  Pfzier, Janssen, Moderna ou Astrazeneca. Pour chacun d’eux, plusieurs tableaux sont disponibles avec des classements par âge, par origine géographique, par réaction observée à la suite de la piqûre… Et tout cela est accessible sans être un « utilisateur enregistré », contrairement à ce qu’affirment certains internautes. En somme, les informations n’ont pas disparu. Il s’agit là uniquement d’un déménagement de site Internet.