Compte personnel de formation : Gare aux messages vous disant que votre CPF arrive à échéance

FAKE OFF Les droits au CPF sont valables jusqu’à la retraite, contrairement à ce qu’indiquent des SMS ou des appels mensongers faisant croire que ces droits arrivent prochainement à échéance

Mathilde Cousin
— 
Gare aux SMS ou aux mails vous disant que votre CPF arrive à échéance.
Gare aux SMS ou aux mails vous disant que votre CPF arrive à échéance. — Tristan Reynaud/DICOM/SIPA
  • Vous êtes nombreux à recevoir SMS, mails et coups de fils concernant le compte personnel de formation (CPF). Certains de ces messages sont pressants et vous indiquent que vos droits arrivent bientôt à échéance.
  • Des lecteurs témoignent de leurs mésaventures après avoir été sollicités de cette manière.
  • Nous vous donnons quelques pistes pour éviter les arnaques.

« Votre CPF arrive à échéance le 15 décembre 2021. » Ce SMS mensonger, vous l’avez peut-être reçu. Alors que le gouvernement veut mettre fin au démarchage pour le compte personnel de formation (CPF), les tactiques incitatives semblent se faire plus pressantes.

Vous avez été nombreux à répondre à notre appel à témoignages sur ces techniques malveillantes, comme Naouelle, une lectrice qui a presque failli se faire avoir en raison d’un mail convaincant : « Début novembre j’ai reçu un mail (super bien fait !) m’indiquant qu’il fallait vite me connecter pour choisir une formation car la somme que j’avais allait être perdue fin novembre, témoigne-t-elle. Il y avait un lien pour se connecter, je commence à entrer mes coordonnées lorsque j’ai une illumination et me souviens que sur mon compte CPF, il y a une alerte en rouge pour nous mettre en garde contre le piratage ! »

« Elle avait tous les arguments »

Si Naouelle a réussi à flairer le danger à temps, Sandrine a elle été victime de ces pratiques et dit « l’avoir très mal vécu » : « On m’a fait croire que le CPF allait se terminer fin 2021 et qu’elle [son interlocutrice] ne voulait pas que je perde mes droits. Pour cela elle pouvait me proposer une formation. » Son interlocutrice, qui se présente comme « directrice de formation » lui avance alors que « le gouvernement va arrêter le CPF en fin d’année comme d’autres lois qui changent en ce moment avec le Covid-19. Bref, elle avait tous les arguments. » Sandrine a finalement réussi à annuler la formation.

« Les droits au CPF sont acquis jusqu’au jour de la retraite »

Méfiance donc si on vous contacte pour vous dire que votre CPF arrive à échéance. « Il n’y a pas de période de validité. Les droits au CPF sont acquis jusqu’au jour de la retraite », explique à 20 Minutes une représentante de la Caisse des dépôts, organisme chargé par le ministère du Travail de gérer le CPF. Le ministère confirme également que « les informations selon lesquelles les droits à formation expireraient avant décembre 2021, janvier 2022 ou toute autre date sont fausses ».

Que faire si vous êtes démarchés pour votre CPF ? « La Caisse des dépôts, le ministère du Travail et Pôle emploi ne contactent jamais les actifs », rappelle la représentante de la Caisse des dépôts. Si votre interlocuteur se fait passer pour un de ces organismes, redoublez de vigilance.

Pour trouver une formation, rendez-vous sur le site du CPF

En cas d’appel non sollicité, « on conseille de raccrocher », ajoute la représentante. Ne communiquez jamais vos identifiants (adresse mail, mot de passe, numéro de Sécurité sociale…).

Si vous recherchez une formation, rendez-vous directement sur le site officiel du CPF, https://www.moncompteformation.gouv.fr/, où celles-ci sont répertoriées. Si votre interlocuteur se fait pressant, ou vous fait une offre alléchante, là encore, méfiance. « Une formation s’inscrit dans un projet global d’emploi, de carrière professionnelle, cela demande de la réflexion, avise la représentante. Même si l’offre est alléchante, il faut réfléchir. »

Que faire si, malheureusement, vous êtes victime d’une arnaque au CPF et que vos droits, ou une partie d’entre eux, disparaissent ? Changez le mot de passe de votre compte. Il faut ensuite  prendre contact avec la Caisse des dépôts. « Ensuite, nos équipes traiteront au cas par cas », détaille l’organisme. Il est conseillé de garder un maximum de preuves de vos échanges avec l’organisation qui veut vous vendre la formation. Vous pouvez également porter plainte.