Education nationale : Près de 10 % des heures de cours au collège et au lycée sont perdues sur une année

ABSENCES Selon la Cour des comptes, ces absences, de moins de 15 jours, représentent à elles seules 2,5 millions d’heures par an

M.A.
— 
Des élèves dans un collèges, le 2 septembre 2021.
Des élèves dans un collèges, le 2 septembre 2021. — UGO AMEZ/SIPA

Près de 10 % des heures de cours au collège et au  lycée ont été perdues lors de l’année scolaire 2018-2019, soit 24 % de plus que l’année précédente, a révélé  la Cour des comptes dans une étude publiée ce jeudi. Ces absences, de moins de 15 jours, représentent à elles seules 2,5 millions d’heures par an. Parmi elles, une seule heure sur cinq est remplacée, soit 500.000 heures.

Des absences indépendantes de la volonté des enseignants

Mais si elles sont nombreuses, ces absences sont néanmoins indépendantes de la volonté des enseignants. Dans près de deux cas sur trois, les absences des professeurs sont liées à des obligations de service, comme une formation, une réunion pédagogique, un jury d’examen ou encore une fermeture d’établissement liée à des épreuves du baccalauréat ou du brevet.

Selon la Cour des comptes, la proportion d’enseignants absents pour cause de maladie ordinaire sur une journée est inférieure à celle des salariés du privé et des autres ministères.

Des recommandations

Selon le calcul de l’instance, ces 2,5 millions d’heures d’absences représentent un coût de quatre milliards d’euros. L’Education nationale doit se doter « d’une véritable stratégie reposant sur plusieurs piliers qui lui font encore défaut : la connaissance du phénomène, la prévention en matière de santé, les moyens de limiter et de compenser les absences de courte durée », recommande la Cour des comptes dans son rapport.

Plutôt que de recruter des enseignants remplaçants, les magistrats suggèrent de permettre les remplacements entre professeurs au sein d’un même établissement par le biais des heures supplémentaires, évoquant même la possibilité de contraindre les professeurs à les accepter. Parmi les autres pistes, la Cour des comptes recommande l’utilisation de l’intelligence artificielle pour trouver le meilleur créneau en cas de formation des enseignants, le remplacement des professeurs encadrant des voyages et des sorties scolaires ou alors l’enregistrement d’un cours par vidéo, diffusé pendant une absence.