Assurance chômage, primes, pass sanitaire... Ce qui change à partir du 1er décembre

CONSO A chaque début de mois son lot de mesures, avec des bonnes nouvelles à l’approche de Noël

Xavier Regnier
— 
Plusieurs primes vont tomber sur le compte de nombreux Français au cours du mois.
Plusieurs primes vont tomber sur le compte de nombreux Français au cours du mois. — SOPA Images/SIPA
  • De nombreux changements entrent en vigueur à partir du 1er décembre 2021.
  • Parmi eux, le durcissement des règles de l’assurance chômage, la dose de rappel contre le Covid-19, le chèque énergie ou l’indemnité inflation.
  • 20 Minutes fait le point sur ces nombreux changements qui ont des conséquences sur le quotidien.

A chaque mois, ces changements. Décembre n’échappe pas à la règle. Et si généralement cet inventaire vous annonce inflation et hausse des prix, cette fois-ci décembre rime avec primes. Et avant Noël, c’est plutôt une bonne nouvelle. 20 Minutes vous annonce tout ce qui change d’ici la fin de l’année.

Nouvelles règles d’indemnisation de l’assurance chômage

Les deux dernières mesures de la réforme contestée de l’assurance chômage entrent en vigueur ce 1er décembre, durcissant l’accès à l’indemnisation. Pour les salariés de moins de 57 ans (60.000 personnes en 2022, selon l’Unédic) ayant un revenu mensuel brut supérieur à 4.500 euros, qui s’inscrivent à partir du 1er décembre, la dégressivité de l’allocation-chômage s’appliquera dès le 7e mois, soit en juin 2022, et non plus neuf mois comme auparavant. 

Les conditions d’ouverture au droit au chômage évoluent également. Il faudra désormais avoir travaillé pendant six mois sur les vingt-quatre derniers mois (trente-six mois pour les plus de 53 ans) pour pouvoir s’inscrire, contre quatre mois auparavant. Cette mesure concerne les salariés dont le contrat prendra fin après le 1er décembre. 

Rappel de vaccin et pass sanitaire

C’est à partir de ce mercredi que s’ouvre officiellement l’accès à la troisième dose de vaccin pour tous les adultes. Par ailleurs, les plus de 65 ans et les personnes ayant reçu le vaccin Janssen il y a plus de trois mois verront leur pass sanitaire désactivé à partir du 15 décembre s’ils ne justifient pas d’une dose de rappel. Les 65 ans et plus vaccinés avec une double dose de Pfizer, de Moderna ou d’AstraZeneca devront, eux, avoir reçu leur dose de rappel, sept mois après leur dernière injection. Quant aux personnes vaccinées avec le vaccin Janssen, elles devront avoir reçu leur dose de rappel trois mois après l’injection de leur monodose.

A noter qu'une fois la dose de rappel réalisée, le nouveau QR code n'est délivré qu'au bout de sept jours, le QR précédent restant valide pendant cette durée.

Chèque-énergie, prime inflation et Noël

Le chèque-énergie de 100 euros sera distribué dans les boîtes aux lettres de 5,8 millions de foyers entre les 13 et 22 décembre pour faire face à la flambée de prix de l’énergie. De même, l’indemnité inflation, d’un montant de 100 euros également, sera versée dans le courant du mois aux salariés du secteur privé touchant moins de 2.000 euros nets, aux travailleurs non-salariés (indépendants, agriculteurs, professions libérales) et aux étudiants boursiers.

Deux autres primes viennent s’ajouter à celles-ci. La prime de Noël sera versée automatiquement mi-décembre aux ménages bénéficiant des minima sociaux. Son montant varie selon la composition du foyer : 152,45 euros pour une personne seule, 228,67 euros pour un couple ou un parent isolé et 274,41 euros pour un foyer composé de trois personnes. Les familles plus nombreuses recevront 60 euros par enfant supplémentaire. Enfin, la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat, d’un montant maximal de 2.000 euros, pourra être versée par les entreprises qui le souhaitent à leurs salariés, sans aucune charge sociale ou fiscale.

Derniers jours pour modifier sa déclaration d’impôts

Pour les personnes bénéficiant d’un crédit ou d’une réduction d’impôt, il faudra ajuster le montant versé en janvier 2022 avant le 9 décembre, sous peine d’avoir un trop-perçu à rembourser plus tard. Les contribuables ont aussi jusqu’au 15 décembre pour corriger leur déclaration de revenus établie en ligne au printemps dernier, et jusqu’au 31 décembre pour valider une éventuelle modification du taux de prélèvement à la source.