Lyon : Les résultats de deux référendums locaux donnent un non massif au projet de téléphérique

REFERENDUM 95 % des électeurs des communes de Sainte-Foy-lès-Lyon et de la Mulatière ont voté, dimanche, contre le projet du Syral visant à relier Francheville à Lyon par voie aérienne

C.G.
— 
95% des électeurs des communes de SAinte-Foy-lès-Lyon et de la Mulatière se sont prononcés contre le futur projet de télécabine reliant Francheville à Lyon.
95% des électeurs des communes de SAinte-Foy-lès-Lyon et de la Mulatière se sont prononcés contre le futur projet de télécabine reliant Francheville à Lyon. — Fred Scheiber/Sipa

Une opposition massive. Les communes de Sainte-Foy-lès-Lyon et de la Mulatière, organisaient dimanche un référendum « consultatif » sur le projet de téléphérique visant à relier Francheville à Lyon à l’horizon 2026. Le « non » l’a emporté très majoritairement sur les deux communes alors que les défenseurs du projet, réunis au sein du collectif Libre comme l'air, avaient appelé à boycotter le scrutin, estimant qu’il était biaisé.

A Sainte-Foy-lès-Lyon, 96,2 % des votants ont rejeté le projet du Sytral sachant que moins d’un électeur sur deux s’est déplacé aux urnes. Le taux de participation (42,9 %) est le même que celui enregistré lors des élections municipales de 2020 mais se révèle supérieur à celui des métropolitaines (31,5 % au second tour) et des régionales (41,8 %).

Quelle position pour le Syral ?

A la Mulatière, le non recueille 94,3 % des suffrages. La participation est plus faible : 30 %. Les électeurs s’étaient à peine plus mobilisés lors des élections régionales (32,3 %). Pour rappel, 37,76 % des personnes inscrites sur les listes électorales avaient voté aux municipales.

Reste à savoir comment le Sytral, seul à pouvoir décider de l’avenir de ce projet, accueillera ses résultats. Et s’il tiendra compte de l’avis des riverains, concernés en premier lieu par les tracés de cette future liaison aérienne.