Lyon : Odeur suspecte de gaz à la gare de Sibelin, les trains à l’arrêt pendant plusieurs heures

INCIDENT Les mesures « d’explosimétrie et de toxicité » se sont révélées négatives, selon la préfecture du Rhône

C.G.
— 
La gare de triage de Sibelin à Feyzin.
La gare de triage de Sibelin à Feyzin. — JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

En raison d’une odeur suspecte, l’activité de la gare de triage de Sibelin à Feyzin, près de Lyon ( Rhône) a été arrêtée plusieurs heures ce dimanche. En fin de matinée, du personnel avait détecté une forte odeur à proximité d’ un train transportant du gaz GPL, apprend-on de la préfecture.

Rapidement des mesures de précaution ont été prises afin de garantir la sécurité des biens et des personnes. Les agents SNCF ont été confinés, l’électricité a été coupée et le trafic des trains interrompu partiellement.

Au cœur de la vallée de la chimie

Une vingtaine de sapeurs-pompiers, dont la cellule spécialisée en mesure d’explosivité et de produits toxiques, ont été mobilisés sur place. « Les différentes séries de mesures d’explosimétrie et de toxicité se sont avérées négatives », indique la Préfecture du Rhône. Après levée de doute, l’exploitation du site a pu reprendre à 13h30.

La gare de Sibelin, bien qu’elle ne soit pas classée site Seveso, est implantée au cœur de la vallée de la Chimie. Le site compte parmi les plus importants de France pour le transit de matières dangereuses. Environ 200 wagons y transitent chaque jour. En septembre 2020, le tribunal administratif de Lyon a considéré que les services de l’Etat avaient « mal apprécié » la dangerosité de cette gare de triage, estimant que les mesures de protection de la population étaient insuffisantes et que les études menées par la SNCF étaient incomplètes.