Dordogne : Plus de 350 victimes dans l’affaire de l’eau dans le gasoil

INDEMNISATIONS Intermarché, qui a enfin reconnu sa faute, a reçu des dizaines de dossiers d’indemnisation depuis juin

C.C.
— 
Intermarché (illustration).
Intermarché (illustration). — LOIC VENANCE / AFP

C’est une histoire peu banale, surtout à cette échelle. En juin dernier, des dizaines d’automobilistes sont tombées en panne quelques heures après avoir fait le plein de leur voiture dans la station-service Intermarché de Montpon-Ménestérol en Dordogne. Si l’enseigne a tout d’abord nié sa responsabilité, elle la reconnaît aujourd’hui. La raison ? La présence d’eau dans les deux cuves de gasoil à cause d’un problème de tuyauterie.

Depuis, les dossiers de demandes d’indemnisations se multiplient sur le bureau de la direction d’Intermarché. Selon Sud Ouest, il y a eu à ce jour 371 demandes avec parfois des réparations de plusieurs milliers d’euros. Les victimes se sont regroupées sur un groupe Facebook. Certains ont déjà pu être remboursés alors que d’autres attendent toujours un dédommagement de l’enseigne.