Lyon : Fin immédiate des terrasses chauffées, allez-vous changer vos habitudes?

TEMOIGNAGES Si la mesure entrera en vigueur en France au mois d’avril prochain, elle est déjà effective à Lyon

C.G.
— 
A Lyon, l'interdiction des terrasses chauffées est effective depuis le 1er novembre.
A Lyon, l'interdiction des terrasses chauffées est effective depuis le 1er novembre. — Duclos/SIPA

En France, l’interdiction du chauffage en terrasse doit intervenir au mois d’avril prochain. Mais à Lyon, la municipalité a pris les devants. Et pris presque tout le monde de court. La mairie a changé son règlement par arrêté préfectoral au mois de juillet. La décision est donc effective depuis le 1er novembre.

« La consommation énergétique d’une terrasse équipée de cinq braseros allumés 14 heures par jour de mi-novembre à mi-mars dépense 50.400 kWh par hiver, ce qui correspond à 13,7 tonnes de gaz carbonique émis dans l’atmosphère, soit l’équivalent en termes d’émissions que 120.000 km parcourus par une berline neuve », rappelle Grégory Doucet, le maire EELV de Lyon.

Certains établissements se sont déjà pliés aux nouvelles règles. Pour d’autres, pas le choix, il va falloir sortir les plaids ou trouver des alternatives afin de conserver la clientèle.

Vous qui êtes clients, allez-vous changer vos habitudes ? Continuerez-vous d’aller en terrasse ? Ou allez-vous désormais vous rabattre à l’intérieur tout en sachant que le port du masque est revenu obligatoire ? Pensez-vous qu’il s’agit d’une décision justifiée ?

Si vous êtes gérant d’un établissement, comment accueillez-vous cette décision ? Avez-vous déjà mis en place la mesure et pourquoi ? Si non, quelles alternatives allez-vous proposer à vos clients ?

Vous pouvez témoigner en remplissant le formulaire ci-dessous. Vos témoignages serviront à la rédaction d’un article. Merci d’avance !