C’est l’heure du BIM : Conseil de défense sur la 3e dose, verdict pour Benzema et Wish déréférencé en France

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu’il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d’information matinal (BIM)

X.M.
— 
Une vaccination, le lundi 22 novembre 2021, dans le centre installé dans les loges du Théâtre de verdure, à Nice.
Une vaccination, le lundi 22 novembre 2021, dans le centre installé dans les loges du Théâtre de verdure, à Nice. — SYSPEO/SIPA

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

La dose de rappel et le port du masque au menu du Conseil de défense

L’exécutif va parler cinquième vague de coronavirus aujourd’hui. Avant le traditionnel Conseil des ministres du mercredi, un Conseil de défense va se tenir afin d’étudier la question de la dose de rappel de vaccin ou encore celle de l’extension du port du masque. Le symbole sera surtout fort de ne pas voir Jean Castex assister physiquement à ce nouveau Conseil. A l'isolement après son test positif lundi, le Premier ministre participera à distance à cette réunion. Celle-ci sera entièrement dédiée au sanitaire car les chiffres inquiètent. Dans les écoles par exemple, il y a actuellement 6.000 classes fermées du fait du Covid-19, contre 4.000 vendredi dernier.

Verdict ce mercredi pour Benzema dans l’affaire de la sextape de Valbuena

Si vous souhaitez voir Karim Benzema aujourd’hui, il faudra pour cela vous rendre au stade du Sheriff Tiraspol, en Moldavie, où le Real Madrid joue à 21 heures un match de Ligue des champions. Par contre, si entendre le nom de l’attaquant français vous suffit, vous pourrez vous rendre aux alentours de 9h30 au tribunal correctionnel de Versailles. C’est en effet ce mercredi que Karim Benzema va savoir ce que lui a réservé la justice dans l’affaire dite de la « sextape » de Mathieu Valbuena. Pour son implication supposée, le ministère public a requis à son encontre 10 mois de prison avec sursis et 75.000 euros d’amende.

Bercy demande le déréférencement de Wish des moteurs de recherche

Wish est dans le viseur du ministère de l’Economie. Les services français de la répression des fraudes ont demandé le déréférencement de la plateforme de vente en ligne, une mesure rare prise en raison de la présence de produits non conformes et dangereux, rapporte Le Parisien ce mercredi en citant Bercy. Dans les prochains jours, le site et l’application Wish, qui revendent des produits bon marché principalement fabriqués en Chine, devraient donc disparaître des grands moteurs de recherche comme Google et des magasins d’application. L’accès au site sera en revanche toujours possible en tapant l’adresse directement.