Yvelines : Soixante acquéreurs attendent leur logement neuf initialement promis pour 2020

IMMOBILIER Le retrait d'une entreprise, la pandémie de Covid-19 ou encore des problèmes de raccordement expliqueraient le retard

20 Minutes avec agence
Le maître d'ouvrage a récemment promis la livraison des logements entre le 8 et le 17 décembre.
Le maître d'ouvrage a récemment promis la livraison des logements entre le 8 et le 17 décembre. — SIPA

Au Mesnil-Saint-Denis (Yvelines), des propriétaires immobiliers s’impatientent. 60 familles ont acheté un bien dans un projet de construction devant être livré au troisième trimestre 2020, rapporte Le Parisien. « Les ouvriers l’appellent le chantier fantôme, c’est n’importe quoi, a expliqué un des propriétaires. Pour un premier achat, si c’était à refaire, on ne le referait pas ».

Ce retard a de multiples conséquences. Certains des acquéreurs ont déjà vendu leur ancien logement, d’autres commencent à rembourser leur prêt immobilier. Un père de famille avait même inscrit ses enfants à l’école et doit effectuer de nombreux trajets qui auraient pu être évités.

Des retards qui s’accumulent

Aujourd’hui, le maître d’ouvrage Icade Promotion promet des remises de clés entre le 8 et le 17 décembre. Il s’agit de la cinquième date avancée par l’entreprise. Plusieurs explications ont été données : retard au début du chantier après qu’une entreprise a fait défaut, pandémie de Covid-19, difficultés à régler les problèmes ou encore à se raccorder aux réseaux publics d’eau, d’électricité et de gaz…

Icade Promotion a dit regretter « les désagréments rencontrés par [ses] clients ». Selon la société, la balle est désormais dans le camp des concessionnaires, qui effectuent des travaux de branchements. Le promoteur immobilier a par ailleurs précisé que le local à vélos et une salle de réunion ne seraient achevés qu’en juin 2022.